Une plateforme logistique Intersport se dessine à Autrèche

Le groupe Intersport prépare l’installation d’une plateforme logistique de 84 000 m2 au bord de l’A10, près de Château-Renault. Une première tranche de 36 000 m2 et la création de 150 emplois, sont programmées pour 2024.

Leader mondial de la distribution d’articles de sport, le groupe Intersport a choisi le parc d’activité Porte de Touraine, sur la commune d’Autrèche, au sud de Château-Renault, pour y implanter une plateforme logistique de 84 000 m2. Les études techniques sont lancées avec l’accompagnement de la communauté de communes du Castelrenaudais et de l’agence de développement économique régionale Dev’Up. L’annonce en a été faite le 22 novembre à Château-Renault, par Philippe Jayet, secrétaire général du groupe Intersport pour la France. L’opération se déroulera en plusieurs phases sur un terrain de 22 hectares. Une première tranche de travaux portera sur la construction d’un entrepôt de 36 000 m2 qui devrait être achevé en 2024 et entraîner la création de 150 emplois. À terme, l’espace de stockage et d’expédition devrait s’étendre sur 84 000 m2 au total et faire travailler 300 personnes.

Un centre de formation aux métiers de la logistique

Le site sera utilisé pour approvisionner les 720 magasins de l’enseigne en France, en complément de l’autre plateforme logistique de 44 000 m² dont dispose Intersport à Saint-Vulbas, près de Lyon et qui emploie 300 personnes.

Le groupe Intersport, qui fonctionne comme une coopérative d’adhérents propriétaires de leurs magasins, a l’intention de mettre en place à Autrèche un dispositif de formation pour ses futurs salariés. Ils pourront y suivre des formations diplômantes dans les spécialités de préparateurs de commande ou conduite d’engins d’entrepôt.

Brigitte Dupuis, la présidente de la communauté de communes du Castelrenaudais, se réjouit de cette nouvelle implantation dans la plus petite intercommunalité d’Indre-et-Loire mais cinquième bassin économique départemental. « Notre savoir-faire en matière d’aménagement foncier et d’accompagnement des projets d’entreprises nous permet d’accueillir Intersport dans d’excellentes conditions, au cœur d’un bassin économique employant plus de 6 000 salariés et où vivent 17 000 habitants », a-t-elle déclaré.

Une vocation régionale

Pour sa part, François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire et de Dev’Up, voit dans la future installation d’Intersport l’illustration de la vocation logistique régionale, forte de 5 millions de m2 d’entrepôts. « L’accompagnement personnalisé assuré par DEV’UP, ainsi que les outils mis en œuvre par la Région, ont fait leurs preuves et répondent aux besoins des entreprises. Ces dispositifs et le travail collaboratif mené avec les collectivités sont aujourd’hui des éléments différenciants et efficaces pour attirer de nouvelles entreprises et créer des emplois », souligne-t-il.

Par Bruno Goupille

Un géant mondial

Intersport est le leader mondial de la distribution d’articles de sport avec 5.500 magasins dans 66 pays et un chiffre d’affaires total de 11,4 milliards €.

Créé en 1968, Intersport International Corporation (IIC) est né de l’alliance de 10 centrales d’achat nationales. A partir de 1983, IIC a développé des marques reconnues dans les milieux sportifs : Mc Kinley, Etirel, TecnoPro, Nakamura ProTouch, Energetics et FireFly.

En France, le groupe Intersport dispose de plus de 720 magasins réalisant un chiffre d’affaires de 2,4 milliards € en 2019, avec plus de 10 000 collaborateurs. Intersport est également propriétaire de l’enseigne lifestyle Blackstore et de Manufacture Française du Cycle (500 personnes), première usine française d’assemblage de cycles située à Machecoul (Loire-Atlantique).

Une région barycentre logistique

Le Centre-Val de Loire, barycentre logistique naturel du fait de son positionnement géographique central, compte 1 180 plateformes qui emploient 26 556 salariés.

La région comptabilise ainsi 5 millions de m2 d’entrepôts. Grâce aux moyens d’accès privilégiés – par la route avec les 9 autoroutes qui traversent le territoire, par les airs et par le rail – ce sont près de 20 milliards de tonnes-kilomètres de marchandises qui sont transportés chaque année.

Avec 9 588 salariés et 398 établissements, le Loiret est le département qui concentre le plus l’activité logistique régionale.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn