Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Saint-Pierre-des-Corps : La haute technologie médicale s’installe au Magasin Général

Le rez-de-chaussée sera dédié à l’accueil et le premier étage aux salles blanches pour les expérimentations en milieu stérile.

À l’abandon depuis 2006, l’ancien bâtiment de stockage de la SNCF à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire) va se transformer en incubateur ouvert aux startups de haute technologie médicale. 1000 emplois à la clé et un investissement de 80 millions d’euros pour le groupe tourangeau Doliam.

La Touraine aura aussi sa halle Freyssinet du numérique. A l’image de l’ancien bâtiment ferroviaire parisien qui abrite dans le 13ème arrondissement un campus de startups sous le nom de « Station F », Saint-Pierre-des-Corps devrait accueillir dans l’ancien Magasin Général de la SNCF quelques pépites de l’innovation en matière de technologie médicale. Les deux bâtiments, surmontés de voûtes spectaculaires, ont été conçus au siècle dernier par le même architecte : Eugène Freyssinet, l’inventeur du béton précontraint. Signe des temps, les sites industriels abandonnés renaissent sous la baguette magique de la fée numérique.

Pour l’ancien Magasin Général de Saint-Pierre-des-Corps, la fée s’appelle Doliam. Ce groupe a été créé il y a plus de 30 ans par Aymé Flesch, le fondateur de l’entreprise tourangelle de sondes médicales Vermon (voir « L’Épicentre » de septembre 2021), et rassemble plusieurs de ses filiales spécialisées dans les technologies de la santé. Doliam fait travailler plus de 440 personnes en France et aux Etats-Unis.

Un lieu unique en Europe

Le président du groupe Doliam, Etienne Flesch, également directeur général de Vermon, indique que « l’outil industriel que nous allons créer au Magasin Général est sans équivalent en Europe et constituera un lieu unique en matière de développement des technologies médicales de pointe ». La réhabilitation du bâtiment de 28 000 mètres carrés, et du site attenant de trois hectares, a été confiée à Vinci-Immobilier qui a obtenu une promesse de cession pour 3 M€, lors d’une séance, houleuse, du conseil municipal de Saint-Pierre-des-Corps le 9 septembre dernier.

Pour le compte de Doliam, Vinci-Immobilier va transformer les trois niveaux du bâtiment avec, au rez-de-chaussée, des espaces dédiés à l’accueil, dont une cafétéria et une brasserie ouverte au public ; 10 000 m2 de salles blanches modulables pour les expérimentations en milieu stérile au premier étage ; et 15 000 m2 de bureaux au troisième niveau.

Locomotive industrielle du XXIe siècle

L’objectif n’est pas d’y installer les filiales de Doliam, mais d’accueillir des entreprises innovantes du secteur des hautes technologies médicales, les fameuses « medtechs » dédiées à la médecine du futur. Elles pourront utiliser les laboratoires et salles blanches mis à leur disposition. Les trois hectares attenants seront aménagés en parkings et espaces paysagés ouverts au public.

Le coût estimé de la réhabilitation s’élève à plus de 80 millions d’euros, pris en charge par Doliam, et générera la création de 1 000 emplois directs et indirects. Pour le maire de Saint-Pierre-des-Corps, Emmanuel François, qui a soutenu fermement le projet, « la ville va ainsi bénéficier d’une locomotive industrielle du XXIe siècle à même d’impulser une nouvelle dynamique d’emploi sur la commune ».

Les travaux pourraient être lancés en 2023 avec pour objectif une livraison au troisième trimestre 2024. L’aventure ferroviaire de Saint-Pierre-des-Corps s’engage désormais sur de nouveaux rails.

Par Bruno Goupille

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn