Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Roller Grill International : la performance à la française

J-P.AGEORGES-SHOWROOM-ROLLER-GRILL

Jean-Pierre Ageorgesn Pdg de Roller Grill International dans le Show-Room de Bonneval (28). 

Installé à Bonneval, dans l’Eure-et-Loir, Roller Grill International est devenu, en un peu plus de 70 ans, une référence pour les professionnels comme pour les particuliers, dans le domaine des appareils de cuisson et de réfrigération. Comment l’entreprise a-t-elle réussi à s’imposer et à continuer à proposer des produits fabriqués en France ?

Quand, en 1984, Jean-Pierre Ageorges reprend Roller Grill, la société est alors un spécialiste du petit électroménager grand public. Le credo du nouveau PDG : aller vers l’international, ambition qu’il affichera clairement en ajoutant un adjectif au nom de l’entreprise et en visant en premier lieu l’Europe et l’Asie. « J’avais déjà anticipé que l’Asie allait vite devenir un marché très porteur, notamment avec la Chine qui dormait encore à l’époque. Nous avons été précurseurs pour aller y chercher des clients… »

La force de Roller Grille International ? Le nombre important de références, plus de 350, en réponse à tous les besoins et tous les types de cuisine et de consommation. « Notre force, c’est d’avoir une grande gamme, unique en France, voire dans le monde. » Une large gamme et surtout une véritable légitimité en tant que fabricant venant du pays de la gastronomie.

La société qui utilise 1200 tonnes d’inox par an et produit entre 130 et 140 000 appareils par an (dont les deux-tiers sont exportés) répond à la demande des clients du monde entier. « Quand on est capable de ça, on est moins sensible aux aléas du marché », affirme le PDG. La société s’adapte aux tendances pour imaginer de nouveaux appareils. Les produits changent très vite comme la manière de consommer ! Nous nous montrons sensibles à ce que demandent les consommateurs : nous concevons des appareils pour concocter des plats gastronomiques et d’autres pour des produits snacking. »

Le choix du Made in France

Roller Grill International exporte dans 100 pays et compte 180 employés. Des deux usines françaises, situées toutes les deux dans l’Eure-et-Loir, dans la zone industrielle de Bonneval, sortent les appareils hauts de gamme plébiscités par les spécialistes de la restauration mais aussi par les particuliers désireux de s’équiper avec du matériel durable et conférant une qualité de cuisson et de réfrigération professionnelle.

Armoires chauffantes, chauffe-plats, crêpières, fours, friteuses, fumoirs, grills, planchas, plaques à snacker, rôtissoires, toasters, salamandres, buffets, fontaines et vitrines réfrigérées… La société revendique un vrai savoir-faire au niveau de l’inox, un métal durable et qui permet de travailler avec une grande hygiène. « Notre outil industriel est évolutif et nous permet de nous adapter en permanence. J’ai investi dans des machines-outils de qualité, des équipements industriels européens rigoureusement sélectionnés. On ne fait pas de bons appareils avec de mauvais outils. »

Beaucoup auraient choisi d’augmenter leurs bénéfices en délocalisant la production dans des pays à bas coûts, mais pas Jean-Pierre Ageorges : « J’ai trouvé localement une main-d’oeuvre de qualité, qui connait bien l’inox. Des gens compétents et expérimentés qui font du bon travail. Le fait d’être implanté dans le pays de la gastronomie m’a bien aidé. Cela m’a d’abord permis d’être légitime. Alors, pourquoi aller mettre des usines de l’autre côté ? »

Et quand on parle des appareils de la gamme Roller Grill International, Jean-Pierre Ageorges commente : « Je suis particulièrement fier de notre salamandre vitrocéramique équipée d’un système de détection de plats. C’est notre produit phare qui équipe une bonne partie des cuisines des chefs étoilés. » Une référence…

par Estelle Cuiry

Le conseil du PDG

Jean-Pierre Ageorges se laisse aller à donner un conseil… De chef d’entreprise aguerri à un autre, peut-être moins expérimenté… « Si une entreprise veut exporter, elle doit être visible sur internet. J’ai beaucoup investi pour cela. Aujourd’hui, le commerce se passe là. On a des agences web régionales qui gèrent cela très bien. Autour de nos usines, il y a une vraie économie régionale avec des entreprises performantes. Il ne faut pas les oublier. »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn