« Localdabord » : le portail bouée de sauvetage du commerce régional

Localdabord-site

Volant au secours des commerçants, artisans et restaurateurs, le Conseil régional a ouvert un portail numérique de promotion du commerce local et des circuits courts.

Seulement 30% des commerçants de proximité disposent d’un site Internet en capacité de permettre la vente en ligne. C’est sur la base de ce constat que le Conseil régional Centre-Val de Loire a ouvert début novembre un portail en ligne baptisé « localdabord ». Cet espace de communication numérique est mis à la disposition des commerçants, artisans, restaurateurs, et agriculteurs qui souhaitent se faire connaître et mettre en avant leurs produits et services. Après avoir rempli un formulaire sur le site, ils sont référencés et apparaissent sur la carte interactive accessible aux consommateurs. Ils peuvent ainsi obtenir de la visibilité et proposer des services comme la vente à emporter.

Achetons local et solidaire

Sous l’affirmation « achetons local et solidaire en Centre-Val de Loire », le site-portail fonctionne à la manière d’un agrégateur de contenu. En plus de la localisation des commerces, il recense les autres plateformes et places de marché ouvertes dans chaque département à l’initiative des collectivités locales, des instances économiques ou des unions commerciales. En toute logique, la plateforme « produits frais et locaux en Centre-Val de Loire » lancée pendant le premier confinement pour les productions agro-alimentaires, y trouve aussi sa place.

« Nous avons choisi de résister au défi du confinement, a déclaré François Bonneau, le président du Conseil régional, en annonçant le lancement de « localdabord ». Nous voulons apporter la contribution la plus intense pour sauver le commerce de proximité et l’aider à réussir Noël. »

Deux fois plus de bénéficiaires du chèque numérique

D’importants moyens de communication vont être déployés pour faire connaître l’existence de la plateforme de promotion du commerce régional. La directrice de la communication du Conseil régional, Maguelone Hédon, a indiqué que la campagne de communication associerait les médias traditionnels et numériques, et ferait appel à des supports plus inattendus comme les sacs à pain remis par les boulangers à leurs clients.

L’arsenal de moyens au secours des commerçants et artisans comprend également le chèque numérique de 500 € mis à leur disposition pour les aider à créer un site internet ou être référencé sur une place de marché. La Région va doubler le nombre de bénéficiaires en le portant à 2 000.

Appel à projets des unions commerciales

Toujours dans le même esprit de soutien au commerce de proximité, le Conseil régional va lancer un appel à projets à l’intention des unions commerciales des six départements de la région. Il s’agit de les aider à organiser des actions et à prendre des initiatives visant à faire privilégier les commerçants et artisans locaux par les consommateurs. Un budget de 500 000 euros a été dédié à cette opération.

Au total, en incluant la campagne de communication et l’élargissement des bénéficiaires du chèque numérique, ce sont trois millions d’euros que le Conseil régional met sur la table en faveur des activités commerciales de proximité.

 

Harold Huwart, vice-Président de la Région Centre-Val de Loire, délégué au développement économique et maire de Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) a livré le témoignage de commerçants ayant retrouvé le sourire après avoir réalisé une première vente en ligne.

https://localdabord.centre-valdeloire.fr/

Par Bruno Goupille

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn