L’INSA relève le défi de l’Industrie 4.0

La quatrième révolution industrielle que vit actuellement l’industrie est née de la convergence des technologies numériques et des techniques de production industrielle. L’Institut National des Sciences Appliquées Centre Val de Loire l’anticipe en préparant les futurs ingénieurs à l’industrie du futur.

L’arrivée des technologies numériques de plus en plus évolutives redéfinit le mode de fonctionnement même de l’usine, son modèle économique, les relations entre les parties prenantes et amène à revoir la manière de concevoir les produits. Internet des objets, impression 3D, intelligence artificielle et numérisation… Tout le processus industriel devient assisté et régi grâce aux données. L’Institut s’adapte à cette mutation, les formations évoluent actuellement pour relever le défi de cette Industrie 4.0 appelée aussi industrie du futur. Les futurs ingénieurs devront faire preuve d’une grande maîtrise de la complexité et être dotés d’une extrême polyvalence.

Serge Dos Santos, en charge de la mission Industrie 4.0 au sein du Groupe INSA recommande localement une réflexion transverse aux 6 départements de l’INSA Centre – Val de Loire, concernant les spécialités Sciences et technologies pour l’ingénieur (STPI), Sécurité et technologies informatiques (STI), Génie des systèmes industriels (GSI), Maîtrise des risques industriels (MRI), Énergie, risques et environnement (ERE), ainsi que de l’École de la nature et du paysage (ENP), de façon à ce qu’ils intègrent, dans leurs programmes pédagogiques de formation, les concepts émergeants liés à la transformation digitale de l’industrie. « Le secteur industriel commence le virage des technologies 4.0 qui renforceront l’Humain dans le travail en équipe. L’adaptabilité, l’ouverture d’esprit, la créativité et leur diversité resteront les atouts indispensables des ingénieurs de demain. » précise Serge Dos Santos.

L’Humain au cœur de l’industrie du futur

Cette usine du futur présente de nombreux avantages. Par exemple, la collaboration entre les robots et les hommes soulage les ouvriers des tâches répétitives et assure une précision accrue, tandis que le recours à l’impression 3D permet de créer des pièces complexes et sur-mesure. Ou encore le Big Data qui offre l’analyse de toutes les données, encore une fois en temps réel, afin de comprendre, anticiper et s’adapter. Malgré les apparences, l’homme n’est pas écarté de ce système. Bien au contraire, il en est le centre. « Les entreprises qui réussiront le mieux la transition vers l’Industrie du futur seront celles qui placeront l’humain au cœur de leur projet de transformation » explique Serge Dos Santos. De par la vision d’une école humaniste portée par son fondateur Gaston Berger, les INSA forment les étudiants aux compétences techniques demandées tout en recherchant à développer dimension sociale préservant la diversité d’analyse pour faire face aux incertitudes scientifiques, aux changements technologiques et organisationnels.

Par Sophie Manuel. 

 

Les Assises de l’Industrie 4.0 à Blois
Mardi 28 et mercredi 29 septembre 2021

La 2ème édition des Assises de l’Industrie 4.0 aura lieu à Blois en septembre prochain.
2 jours dédiés à cette thématique avec une multitude de conférences en mode co-modal (présentiel et distanciel), un meet-up grand public co-organisé avec les associations Loir et Cher Tech et IEEE France (section industrie), une table ronde et un « Word café »
Cet événement organisé à l’INSA Centre-Val de Loire est destiné aux élèves, aux chefs d’entreprises et à l’ensemble des acteurs de l’industrie du futur. La 2ème édition des assises préservera la dimension internationale de la première édition aussi bien dans les intervenants que dans le suivi grâce à la traduction automatique (sous-titrage) par l’intelligence artificielle.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn