Les bancs publics de Rochecorbon inaugurés le jour des amoureux

bancs publics rochecorbon

Inauguration de 9 nouveaux bancs publics à Rochecorbon Photo @ Clémentine Chauveau

Aujourd’hui, vendredi 14 février 2020, jour de la Saint Valentin, s’est tenue l’inauguration de neuf bancs publics à Rochecorbon. Un joli clin d’œil à la chanson de Georges Brassens, Les amoureux des bancs publics, pour un projet créatif pédagogique et collaboratif valorisant le territoire local.

L’origine du projet

Bernard Plat, maire de Rochecorbon, souhaitait depuis son élection en 2008 renouveler le mobilier urbain de sa commune. « Les bancs standards commercialisés manquaient d’originalité, d’âme. Je préférais l’idée d’une création originale valorisant l’artisanat local et sublimant l’identité paysagère attractive de Rochecorbon » explique ce fervent défenseur de l’économie de proximité et du patrimoine.

Il initie ainsi en 2017 un projet de création collaboratif et pédagogique, en réunissant des étudiants et des professionnels du design avec des artisans locaux. « Je souhaitais faire découvrir le paysage culturel de Rochecorbon par le mobilier urbain tout en montrant la capacité des artisans locaux à créer des œuvres uniques. »

Bernard Plat décide de collaborer avec la designer tourangelle Régine Charvet-Pello, qui avait déjà réalisé un projet collaboratif entre lycéens et artisans forgerons-métalliers en 2013 pour le tramway de Tours.

Un mobilier « pour se poser et se reposer »

Ainsi, en 2018, les élèves en arts appliqués du lycée Choiseul et en BTS design graphique de Sainte Marguerite ont dessiné 35 projets, en respectant un cahier des charges design et usages établi par la mairie de Rochecorbon, l’agence RCP Design Global, la Métropole et l’unité de l’architecture et du patrimoine d’Indre-et-Loire. Les exigences de ce cahier des charges ? L’utilisation de matériaux locaux notamment, comme l’osier de Villaines-les-Rochers, le châtaignier de Touraine ou la céramique de Loches. « Nous avons demandé aux élèves d’imaginer un banc, ou plutôt un objet pour se poser et se reposer à Rochecorbon » confie Régine Charvet-Pello. « L’idée étant aussi de créer un objet pour tous, intergénérationnel, pour les habitants de la commune mais aussi les touristes, de tous âges confondus » ajoute-t-elle. Le futur mobilier doit être pérenne et tenir compte de l’identité de la ville.

La rencontre entre étudiants et artisans locaux

Suite à un jury avec présentation orale de 35 projets, neuf ont été sélectionnés. « À l’origine nous souhaitions sélectionner deux projets uniquement, mais la richesse des idées proposées nous a finalement décidés à en choisir neuf » précise Régine Charvet-Pello.

Grâce à une étroite collaboration avec la Chambre des Métiers d’Indre-et-Loire, les lycéens et étudiants ont pu rencontrer une centaine d’artisans de Touraine pour développer leurs projets. Chacun des neuf bancs a été fabriqué entre les élèves et un binôme d’artisans.

Pour le financement estimé entre 100 000€ et 130 000€, Bernard Plat, avec l’appui de la Métropole, a fait appel au mécénat d’entreprises comme Fil Bleu, Fedrigoni, Terre Exotique, ou encore Novabox.

Chaque banc installé est mis en lumière par le concepteur Mohammed Khattabi, avec l’aide des services techniques de la ville. « Mon travail a consisté à rendre ces œuvres d’art plus visibles à la nuit tombée, en leur affectant un simple faisceau lumineux, un trait, une température de couleur, avec des projecteurs à lampes LED économes en énergie. »

Un livre consacré au projet

Un livre présentant le projet est également fondé sur une collaboration entre étudiants. Deux cent huit pages de photos, témoignages et portraits racontent cette aventure humaine, avec des textes rédigés par les étudiants de l’IUT de communication de Tours, des photographies d’étudiants de l’École du Cercle Digital, une mise en page par les étudiants en graphisme de l’Ecole Brassart, et la photogravure et l’épreuvage par les élèves du lycée des Métiers Albert Bayet. Il est tiré à 5000 exemplaires par l’imprimerie tourangelle Présence Graphique.

Par Clémentine Chauveau

Les neufs nouveaux bancs publics de Rochecorbon :

Précédent
Suivant

Inauguration de 9 nouveaux bancs publics à Rochecorbon Photos @ Clémentine Chauveau

Rochecorbon obtient le label « Petites Cités de Caractère »

Site Patrimoniale Remarquable depuis 2019, Rochecorbon est l’une des trois premières communes tourangelles à obtenir ce label, avec Luynes et Beaulieu-lès-Loches.

Créé dans les années 1970, le concept de Petites Cités de Caractère a pour vocation de valoriser des communes atypiques au patrimoine d’exception. Les critères d’obtention de la charte ? La commune de moins de 6000 habitants doit être soumise à une protection au titre des Monuments Historiques, ou d’un Site Patrimonial Remarquable, doit détenir un patrimoine architectural de qualité, un programme pluriannuel de restauration et réhabilitation du patrimoine bâti, et doit s’inscrire dans la stratégie de développement touristique de son territoire.

Pari réussi pour la commune de Rochecorbon qui obtient le label en ce début d’année 2020. « C’est un grand honneur, un beau cadeau fait à la commune » déclare le maire Bernard Plat, qui prévoit de terminer son mandat cette année. « Un bel aboutissement dans une démarche de progrès continu » confie-t-il.

Avec la richesse de son architecture, la présence de la Loire, atout reconnu par l’Unesco, ses 300 ha de vignes et 220 ha de bois classés, la commune de Rochecorbon est homologuée pour les 5 prochaines années, avec comme ambition « l’amélioration du cadre de vie en centre-bourg, et une hausse de la végétalisation » explique Bernard Plat.

 L’obtention de ce label, la commune de Rochecorbon la doit également au projet original des 9 bancs publics.  Cette initiative a permis à la ville de Rochecorbon d’obtenir en novembre 2019 à Paris le premier prix du concours national “Ma ville, mon artisan” de la Chambre des Métiers, ainsi que le Prix Coup de cœur de Medicis.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn
Fermer le menu
eget tempus dolor Aenean felis justo ut in

souscription à la newsletter

Édition pdf du journal

Donnez nous quelques informations à votre sujet pour pouvoir télécharger l’édition PDF du journal.