Le Centre d’Action et d’Information sur la Surdité : informer ; accompagner ; sensibiliser et améliorer

IMG_9324

L’APIRJSO LA COURONNERIE gère un service médico-social à vocation régionale : le Centre d’Action et d’Information sur la Surdité. Cette structure de proximité unique en France délivre une information complète, neutre et objective en lien avec la surdité à toute personne, entendante, malentendante ou sourde, particulier ou professionnel.

Le Centre d’Action et d’Information sur la Surdité (CAIS) est destiné à informer les personnes sourdes ou malentendantes ainsi que toutes celles qui gravitent autour d’elles (milieu professionnel, médical, services publics…). Il les accompagne en mettant à leur disposition une équipe pluridisciplinaire composée d’un psychologue, d’une assistante sociale, d’une médiatrice sociale, d’une secrétaire-documentaliste et d’une conseillère technique (qui gère les équipements qui peuvent leur faciliter la vie au quotidien, comme un réveil ou un téléphone vibrant ou lumineux). Il mène des actions de sensibilisation auprès des administrations, des centres de formations, des écoles, collèges et lycées, des entreprises et des associations… et il participe à l’amélioration de l’accessibilité du logement et en entreprise. « L’objectif du CAIS est de travailler avec et pour les personnes sourdes ou malentendantes afin qu’elles soient reconnues comme des citoyens à part entière », déclare l’équipe du CAIS. « Le service intervient sur toute la région Centre-Val de Loire », précise Kristof Colliot, responsable Communication de l’APIRJSO LA COURONNERIE.

Des outils d’accompagnement et d’éducation concrets

Afin de faciliter les échanges entre les professionnels entendants de la région Centre-Val de Loire (pompiers, agents d’accueil, infirmiers, enseignants…) et les personnes sourdes communiquant grâce à la langue des signes française, le CAIS a créé des mini-dictionnaires répertoriant les mots les plus souvent utilisés dans divers secteurs d’activité : les CAISignes. Quatre tomes (financés grâce à l’agence régionale de Santé) ont pour le moment été publiés en fonction des besoins du territoire : Les mots d’usages ; La santé (avec bientôt un ajout en lien avec la Covid) ; Les pompiers et La logistique (en lien avec l’entreprise Amazon). « Il s’agit d’outils collaboratifs : la contribution de chacun permettra de créer de nouveaux tomes, sur le travail ou la maternité par exemple », explique-t-on au CAIS.

Autre outil d’accompagnement des personnes sourdes ou malentendantes : le CAIS mobile. Il s’agit d’un minibus aménagé qui permet de délocaliser l’accueil des personnes sourdes ou malentendantes. « Nous nous déplaçons avec le minibus pour aller à la rencontre des personnes qui en ont le plus besoin », indique Kristof Colliot. Le véhicule a été inauguré par Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, il y a un peu plus d’un an.

Le CAIS a créé un outil pédagogique étonnant ! Deux mètres de haut sur quatre de large pour cette oreille gonflable géante ! « On entre dans le conduit auditif et on peut découvrir la façon dont l’oreille est construite et fonctionne », expose Kristof Colliot. Dès que la conjoncture le permettra, elle sera présentée sur différents forums d’information.

Plus d’informations sur le site https://cais-centre.fr

Par Estelle Cuiry

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn