Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

La CPC Centre-Val de Loire aide les entreprises à faire face au Covid-19

CPC

La crise du Covid-19 n’est pas seulement sanitaire, elle est aussi économique et a durement affecté de nombreuses entreprises de la région. Pour les accompagner dans la relance de leur activité et les aider à prendre du recul sur la situation, la Chambre professionnelle du conseil (CPC) Centre-Val de Loire met les compétences de ses adhérents à leur service. Explications.

 Permettre aux entreprises de la région de se développer, tel est l’objectif commun aux professionnels du conseil, adhérents de l’association CPC Centre-Val de Loire. En temps normal, ces entrepreneurs apportent aux chefs d’entreprises et aux décideurs différents types d’expertises, sur des sujets commerciaux, financiers, de communication, de management, de qualité, de santé-sécurité au travail ou encore stratégiques comme la mise en place d’un volet responsabilité sociale (RSE) ou d’un comité social et économique (CSE).

Les objectifs des adhérents sont simples : se fédérer pour améliorer la visibilité de leur métier, et garantir leur professionnalisme. « C’est un métier, on ne s’improvise pas professionnel du conseil en se levant le matin. En plus des compétences, il y a une posture d’écoute à adopter et des outils à connaître », explique la présidente de l’association Muriel Jorigny, ajoutant qu’à l’image des entreprises allemandes, les entreprises françaises seraient plus dynamiques et mieux structurées si elles osaient davantage faire appel à des expertises externes.

Forts de ces expertises diverses qui font leur force, les entrepreneurs de la CPC Centre Val-de-Loire ont tenu à répondre présent en cette période de crise, qui a bouleversé et parfois mis à l’arrêt l’activité de beaucoup d’entreprises. « Nos PME et TPE ont autant besoin de conseils qu’à l’habitude, si ce n’est plus », affirme Muriel Jorigny, pour qui il importait autant de dire « On est là, vous pouvez compter sur nous », que de proposer aux chefs d’entreprises et décideurs des formules qui puissent répondre aux problématiques qu’ils rencontrent.

Trois offres d’accompagnement en temps de crise

 De ce désir d’accompagner les entreprises du territoire au plus près de leurs besoins sont nés trois produits, co-construits par les adhérents de la CPC Centre-Val de Loire qui mutualisent ainsi leurs ressources pour la première fois depuis la naissance de l’association. La première offre est gratuite, et permet aux chefs d’entreprise qui le souhaitent de bénéficier d’une heure d’entretien téléphonique avec un professionnel du conseil afin de prendre de la hauteur sur leur situation. « Souvent, les dirigeants d’entreprise ont simplement besoin de quelqu’un qui va leur donner un coup de pouce pour y voir plus clair », justifie Muriel Jorigny, ajoutant qu’il s’agit avant tout de les aider à « reprendre le gouvernail de leur entreprise ».

Les deux autres produits mis à disposition par la CPC Centre-Val de Loire sont payants, et prennent la forme d’un atelier de 2 à 3 heures animé par trois professionnels du conseil pour le premier, et d’une photographie éclair à 360 degrés pour le second. La force de ce dernier selon la présidente de la CPC, est de proposer aux dirigeants un scan complet de leur entreprise, à raison de 6 expertises de 2 heures réalisées par une équipe pluridisciplinaire composée par la Chambre. Objectif ? Expertiser les aspects financiers, commerciaux, la stratégie de communication, la supply chain, l’organisation et le management, ainsi que les relations et conditions de travail. Au terme de ces courts audits, des comptes-rendus sont rédigés et fournis, et une synthèse permet au décideur d’avoir une vision claire à court terme afin de mettre en place un plan d’actions opérationnelles et de se réapproprier son leadership.

Concernant ces deux dernières offres, Muriel Jorigny souligne que si elles ont un coût – l’expertise des professionnels du conseil a de la valeur –, les tarifs fixés correspondent à l’esprit de solidarité dont veulent faire preuve les adhérents. « Au moment où beaucoup d’entreprises sont menacées par le manque de trésorerie, il importait de proposer une offre mutualiste et accessible », ajoute celle pour qui la relance ne fonctionnera que grâce à une forme de solidarité entre les différents maillons du tissu économique. « Nous sommes nous aussi acteurs du développement économique du territoire, et il faut ancrer nos actions dans une logique de ‘consommer local’. »

Pour accéder au questionnaire permettant d’être recontacté, ou découvrir les 3 offres, RDV sur https://forms.gle/Zt9u5cfe5PJLEXrx8

Par Juliette Lécureuil

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn