Initiative Loir-et-Cher mise sur la croissance

Le trio de dirigeants (de gauche à droite) Marc Michaud, premier vice-président, Florent Colliau, président, et Philippe Duisit, deuxième vice-président.

Après avoir tenu le rôle de gestionnaire des fonds d’urgence pendant la crise sanitaire, Initiative Loir-et-Cher entend favoriser la croissance des nouvelles entreprises et renforcer son réseau de bénévoles et sa notoriété.

Le rapport d’activité 2020 d’Initiative Loir-et-Cher (ILC 41) a toutes les allures d’un journal de l’actualité heureuse. Sur les trente pages du document, onze sont consacrées à la présentation des bénéficiaires du réseau associatif de financement et d’accompagnement des créateurs, repreneurs et développeurs d’entreprise. Les sourires de Cécile dans sa boutique de vêtements, de Franck accoudé à son taxi, de David enfournant du pain, de Stéphanie derrière son bar, de Marco devant son fourgon de plombier, ou de Céline dans son institut de beauté, font plaisir à voir. Ils font partie des 110 entrepreneurs accompagnés par ILC 41, dont 86 via les intercommunalités du département. Les financements accordés, majoritairement sous forme de prêts d’honneur, s’élèvent à 1 126 500 € et ont permis la création ou le maintien de 360 emplois.
Un fonds spécifique agricole
Bilan 2020 très positif donc, présenté lors de l’assemblée générale d’ILC 41 le 15 juin dernier à Blois, malgré la crise sanitaire qui a réduit de 30% la création d’entreprise. Mais, comme l’a souligné le président Marc Michaud, les demandes de report de remboursement n’ont concerné qu’un peu plus de 20% des bénéficiaires.
Dans ce contexte particulier, ILC 41 a vu son positionnement d’acteur majeur de l’économie locale conforté par une nouvelle mission sensible. La gestion et la distribution des fonds d’urgence lui ont été confiées par les collectivités locales et territoriales comme la Région Centre-Val de Loire, Agglopoly, le Grand Chambord et Cœur de Sologne. Des aides auxquelles se sont ajoutées celle du fonds spécifique de rebond créé par Groupama et le GPA (Groupement de Prévention Agréé). « Cette reconnaissance légitimise notre action sur le temps long et nous a valu une quatrième place au niveau national » s’est félicité Marc Michaud.
Feuille de route sur trois axes
Dans le même temps, l’offre de prêts a été étendue au secteur agricole avec le lancement d’un fonds spécialisé en association avec la Chambre d’Agriculture.
Les moyens humains ont aussi été renforcés par le recrutement d’un chargé de mission supplémentaire et d’un apprenti, portant l’effectif permanent à cinq personnes.
C’est donc dans des conditions de reprise favorables que le nouveau président d’ILC 41, Florent Colliau, dirigeant de NLX, aborde son mandat. Il a établi une « feuille de route » sur trois axes : coordonner l’engagement sur le terrain des équipes de bénévoles avec l’appui d’un outil numérique ; renforcer le soutien à la croissance des entreprises pout aller au-delà de la création ou reprise ; et mieux se faire connaître auprès des entrepreneurs et des partenaires. Être toujours à l’initiative, en somme !

Bruno Goupille

Chiffres clés 
Bilan 2020 :
110 entrepreneurs accompagnés
1 126 000 € d’aides accordées
350 emplois créés ou maintenus.
9,4 M€ de prêts bancaires mobilisés

Aides COVID 19 :
222 entreprises aidées
997 386€ d’aides accordées

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn