Emmaüs lance Trëmma, une plateforme de vente en ligne pour concurrencer LeBonCoin

Mêlant dons d’objets d’occasion, vente en ligne entre particuliers et financement participatif, zoom sur la nouvelle initiative d’Emmaüs France.

Estimant que les plateformes de vente en ligne entre particuliers comme Vinted ou LeBonCoin font « beaucoup de mal aux dons traditionnellement faits aux associations », Emmaüs contre-attaque et lance Trëmma.co, une plateforme qui permet aux particuliers de déposer leurs objets sous forme de dons qui permettront ensuite de financer des projets solidaires.

En effet, si un nouveau réflexe est apparu, qui est de mettre en vente ses vêtements ou objets inutilisés, le don ne semble pas avoir totalement disparu, puisque qu’Emmaüs s’est aperçu que sur LeBonCoin « près de 10 000 annonces de dons entre particuliers étaient mises en ligne ». 

D’où l’idée de créer cette nouvelle plateforme et d’aller un peu plus loin dans la démarche en l’associant au financement de projets solidaires.

Le fonctionnement de Trëmma se déroule alors en plusieurs étapes. D’abord, le donateur met en ligne une annonce du bien dont il veut se séparer. Celle-ci est reprise par un modérateur, salarié(e) en insertion, qui la complète et la met en vente sur label-emmaus.co

Ensuite, le particulier choisit le projet solidaire qu’il souhaite contribuer à financer. Tous les projets proposés ont une dimension numérique, considérée comme une voie de réinsertion centrale au sein du réseau Emmaüs.

L’objet se retrouve ensuite en vente sur Label Emmaüs, une plateforme de e-commerce lancée en 2016. Le donateur et l’acheteur communiquent directement via une messagerie interne et s’arrangent entre eux pour procéder à la remise de l’objet acheté, soit en main propre soit par envoi postal, dont le coût est pris en charge par l’association.

Enfin, l’argent récolté est reversé par Label Emmaüs au projet soutenu. L’objectif étant de reverser 500 000 euros à ces initiatives durant les trois prochaines années.

Et comme le don matériel est transformé en don financier, le donateur bénéficie d’un reçu fiscal portant sur 60% de la vente.

Le nouveau site d’Emmaüs est donc un prolongement de ses initiatives mises en place depuis 70 ans pour favoriser la solidarité et l’économie circulaire. Avec un nouveau but : cibler les plus connectés, tout en augmentant la qualité des dons récoltés.

https://www.tremma.co/

https://www.label-emmaus.co/fr/

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn