Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Des « parcours numériques » pour répondre aux besoins

Capture d’écran 2019-09-25 à 11.40.52

La Maison de l’emploi du Blaisois a présenté début juillet son « parcours numérique Blaisois, de la motivation à Bac +3 » qui permet d’acquérir les compétences de bases et de pouvoir définir les aptitudes pour s’engager dans des métiers du numérique.

Après avoir produit une analyse sur l’écosystème numérique blaisois et mené plusieurs débats, notamment sur la nécessité d’agrandir le dialogue entre les entreprises et les établissements de formations supérieurs, la Maison de l’emploi du Blaisois se penche sur les formations qui aident à acquérir les savoirs et aptitudes pour intégrer la filière numérique. En effet, l’usage du numérique révolutionne les process, les organisations et le management au sein des entreprises dans tous les domaines, et plus encore. Par ailleurs, les outils et les applications numériques font évoluer à un rythme rapide les métiers et les besoins en compétences. « Il y a de nouveaux besoins et il faut créer le vivier de compétences nécessaires et se mobiliser pour l’attractivité de ces métiers et des formations, afin de maintenir des emplois en Loiret-Cher » souligne Sylvia Sanchez, directrice de la Maison de l’emploi du Blaisois. En effet, même si ces métiers offrent des débouchés multiples, les entreprises rencontrent des problèmes de recrutement dans ce secteur qui est soumis à des évolutions rapides. C’est donc pour apporter des solutions concrètes que la Maison de l’emploi du Blaisois a bénéficié des fonds issus de la convention de revitalisation passée avec Delphi. Soutenue par Agglopolys, l’État et la Région, elle a établi des partenariats avec des organismes de formation (IFC Pro, Via Formation) et des spécialistes du

secteur (Loir-et-Cher Tech, AJPI). Ils ont construit ensemble des « parcours numérique Blaisois, de la motivation à Bac +3 ». Ils ont été présentés le 9 juillet dernier dans les locaux de la société AJPI, à Vineuil, en présence de tous les acteurs et d’une quarantaine de stagiaires en cours de formation. Les enjeux étaient de fournir des compétences opérationnelles aux entreprises et des emplois à des demandeurs d’emplois motivés. « Le numérique est une filière complexe et il faut connaître les différences entre les différents métiers qui existent », explique Sylvia Sanchez avant de poursuivre : « On a besoin de mieux comprendre ce qui se trouve derrière des termes devenus trop flous et d’apporter des réponses aux questions : le numérique pour faire quoi ? À quel niveau ? Et comment on s’y prend quand on n’est pas inscrit dans un cursus universitaire ? ». Plusieurs étapes composent ces parcours d’une durée de 8 à 18 mois avec d’abord un apport des connaissances de base en matière d’informatique (trois mois), puis une formation de huit mois débouchant sur un titre de technicien d’assistance informatique (niveau bac). Ensuite, les diplômés peuvent trouver un emploi ou se perfectionner (en gestion des systèmes et réseaux ou développement web). Cela débouche sur des titres professionnels de niveau bac + 2 ou bac + 3. Tous les établissements qui les dispensent sont localisés sur le territoire d’Agglopolys.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn