Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Complètement timbrés, les trésors du Val de Loire !

En collaboration avec la région, la poste édite un carnet collector de timbres représentant huit joyaux patrimoniaux du Val de Loire. Deux châteaux, quatre sites, une cathédrale et une entreprise s’y collent.

Edité à 10 000 exemplaires, le carnet collector de huit timbres sera vendu au prix de 13 euros.

« Nous sommes en très belle compagnie dans ce collector » s’est félicité Yves de Talhouët, le président de la faïencerie de Gien. Entre le château de Chaumont, le pont-canal de Briare et les vignobles de Sancerre, le service à thé de la faïencerie fait plutôt bonne figure sur le carnet de timbres des trésors du Centre-Val de Loire. L’initiative de l’édition de ce carnet thématique est née d’une coopération entre les équipes de la Poste et celles du Conseil Régional. Les services avaient travaillé ensemble il y a deux ans pour la sortie d’un autre carnet commémoratif consacré au 500ème anniversaire de la Renaissance.
Il s’agit cette fois de célébrer les monuments et sites emblématiques du Centre-Val de Loire. Les choix ont été guidés par trois critères principaux : le patrimoine architecturel, l’art et la culture, et enfin la gastronomie et l’art de vivre.
Equilibre géographique
Il fallait également tenir compte d’une répartition géographique équilibrée entre les six départements du territoire régional. On imagine sans mal les choix déchirants qu’a dû opérer le comité de sélection et sans doute les amicales pressions pour figurer dans le collector.
Au final, le carnet des trésors retient donc deux châteaux, quatre sites, une cathédrale et la faïencerie de Gien. L’équilibre géographique est presque respecté avec Chaumont (Loir-et-Cher), Valencay (Indre), les jardins de Villandry (Indre-et-Loire), les vignobles de Sancerre (Cher), le pont-canal de Briare (Loiret), le zoo de Beauval (Loir-et-Cher), la cathédrale de Chartres (Eure-et-Loir) et la faïencerie de Gien (Loiret).
10 000 exemplaires cet été
« Ce sont les points forts de l’identité du Centre-Val de Loire », a souligné François Bonneau, le président de la Région, lors de la présentation à la presse. Il voit aussi dans ce carnet collector un moyen de promotion de l’image de la région dans les foyers.
La directrice exécutive des services courrier et colis de la Poste, Sandrine Krief, a indiqué que le carnet pourrait être proposé par les facteurs, soulignant leur rôle de création de lien social et le fait qu’ils parcourent chaque année en Centre-Val de Loire l’équivalent de trois tours de la Terre.
Edité à 10 000 exemplaires le carnet collector des trésors régionaux sera disponible au début de l’été au prix de 13€. Un trésor finalement très abordable !

Bruno Goupille

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn