Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Attila se déploie sur les toits en mode franchise

Fondée par un ancien couvreur, l’entreprise d’entretien de toiture Attila développe depuis Montargis un réseau de 110 agences franchisées. Objectif : atteindre 200 agences en 2025.

Il a donné à son entreprise le nom du fameux chef des Huns derrière lequel l’herbe ne repoussait pas : Attila. Un clin d’œil à la machine qu’il avait inventé pour éliminer la mousse sur les toitures et qui lui avait valu une médaille d’or au concours Lépine de 2001. Depuis, Benoit Lahaye poursuit son chemin et, derrière lui, les agences Attila poussent allègrement. « Nous ouvrons 20 agences nouvelles cette année et en avons encore 6 en perspective. C’est une année record ! » annonce fièrement l’ancien couvreur et fondateur du réseau d’entretien de toiture Attila. L’ex-Compagnon du Devoir, entré à 15 ans en apprentissage, est aujourd’hui à la tête d’un groupe de 110 entreprises indépendantes faisant travailler 800 personnes dont une centaine pour les services centraux répartis entre le siège de Montargis, les services de marketing et formation à Lyon, et les équipes informatiques à Lille.

7 500 toitures professionnelles

Un éclatement pas si difficile à gérer à l’heure de la communication virtuelle et qui obéit à une certaine logique organisationnelle. « Par exemple, depuis Lyon les séances de formation peuvent être diffusées sur tout le territoire avec des sites relais de telle sorte qu’ils ne soient pas à plus d’une heure trente de distance d’une agence », explique Benoit Lahaye.

Tout est pensé dans l’organisation et la gestion du réseau des agences Attila que le jeune dirigeant a lancé en 2007. Des études de marché ont été réalisées de façon à géolocaliser des zones de chalandise comprenant à minima 7 500 toitures « professionnelles », c’est-à-dire des bâtiments d’entreprises, de commerces, de syndics et de collectivités locales. Le cœur de marché d’Attila est formé par cette clientèle, les particuliers ne représentant qu’une faible part de l’activité.

« Notre métier c’est de prendre soin du patrimoine immobilier le plus protecteur et le plus exposé, la toiture, pour en doubler l’espérance de vie, définit Benoit Lahaye. Il s’agit d’un engagement patrimonial pour lequel nous proposons des interventions ponctuelles mais surtout des contrats de maintenance avec des visites préventives régulières. Une toiture mal entretenue, c’est un capital qui se dégrade et dont la rénovation coûte toujours très cher. »

98% de réussite

Les franchisés du réseau Attila sont à 30% d’anciens chefs d’entreprise qui ne sont pas nécessairement issus du milieu du bâtiment. La crise sanitaire a aussi orienté vers la franchise certains cadres supérieurs à la recherche d’autonomie. « La moyenne d’âge de nos franchisés est de 45 ans, précise Benoit Lahaye. Ils deviennent chef de leur entreprise et bénéficient de tous les services et de l’accompagnement du réseau. Une agence emploie généralement une dizaine de collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires d’un million d’euros au bout de quatre ans. Nous avons 98% de réussite et plus de 80% de nos franchisés renouvellent leur contrat au bout de cinq ans. »

Avec ses 110 agences, le groupe Attila va réaliser un chiffre d’affaires de 83 millions d’euros cette année. Benoit Lahaye se fixe pour objectif d’atteindre 200 agences à l’horizon 2025. Le Attila des toitures est toujours en conquête.

Par Bruno Goupille

Franchise Attila, mode d’emploi

Le système de franchise proposé par le réseau Attila fonctionne sur le principe d’un contrat de cinq ans. Un investissement total de 150 000 € est nécessaire dont 40 000 € d’apport personnel et 26 000 € de droit d’entrée, le solde étant couvert par un emprunt bancaire. Une formation initiale de dix semaines est dispensée par le groupe ainsi que l’accompagnement technique et commercial tout au long du contrat.

Généralement, une agence réalise 350 000 € de chiffre d’affaires et atteint un million au bout de quatre ans. Une redevance de 6% pour le fonctionnement et de 2% pour le marketing et la communication est prélevée sur le chiffre d’affaires annuel.

 

Ancien couvreur, Benoit Lahaye a créé le réseau Attila en 2007

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn