Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

À la bonne température …

photos © Digby

Maintenir deux bouteilles à une température idéale de dégustation : c’est désormais possible grâce à DUO, la nouvelle machine créée par la société tourangelle Digby. Simple d’utilisation, parfaitement adaptée aux besoins des professionnels, mais également, et c’est nouveau, des particuliers, elle connaît déjà un beau succès. Rencontre avec Clément Gilavert, co-dirigeant de la société, qui a le nez creux en termes d’innovation.

« Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse », écrivait Alfred de Musset. Avec la société Digby, il n’est pas question d’ivresse, évidemment, mais du plaisir raffiné de la dégustation. Et dans ce registre-là, le fabriquant de vin au verre made in Touraine, s’y connaît.

Soucieuse de conserver les qualités gustatives du vin comme au premier jour, la société tourangelle a ainsi mis en place une solution pour protéger les bouteilles de l’oxydation. En injectant un gaz alimentaire neutre à l’intérieur des bouteilles et en les maintenant à une température idéale de dégustation, les distributeurs Digby permettent de conserver les meilleures cuvées jusqu’à cinq semaines après le retrait du muselet. Un système sophistiqué et parfaitement adapté aux établissements professionnels qui souhaitent développer la vente au verre. Notamment dans le domaine de la restauration et de l’hôtellerie.  « Nous avons créé cette solution en 2010 », explique Clément Gilavert, ingénieur généraliste de formation et co-dirigeant de l’entreprise aux côtés de Jean-Philippe Sepchat. « La maison des vins de Cheverny mettait en place un projet et avait une centaine de bouteilles en dégustation. Le maître d’œuvre a fait appel à un prestataire extérieur en ingénierie qui a créé ce système sur mesure. Ça a bien fonctionné et on a décidé de le commercialiser, pour les restaurateurs, les hôtels, tous ceux qui vendent le vin au verre. »

Le DUO, dernier né du fabriquant made in Touraine

 En février 2020, la société tourangelle a mis sur le marché son distributeur de vin nouvelle génération : le DUO. Une machine innovante, pratique, qui allie simplicité d’utilisation et performance technique et qui lui a permis de consolider sa place sur le marché du vin. À nouveau, pour concevoir ce distributeur dernier cri, elle a choisi de travailler exclusivement avec des prestataires de la région Centre Val-de-Loire. « Au début de l’entreprise, on avait des machines assez imposantes avec un côté numérique, digital », confie Clément Gilavert qui prendra, seul, la direction de l’entreprise à partir du 1er novembre 2021. « Néanmoins, poursuit ce dernier, on s’est vite rendu compte que c’était assez compliqué pour les restaurateurs. Ils avaient besoin d’une solution plus simple. Alors on a créé un nouveau produit : le DUO, qui reprend notre savoir-faire en termes de température et de dosage. »

S’il a déjà trouvé de nombreux acquéreurs auprès des établissements professionnels, que ce soit sous la forme d’une location de 48 mois, ou alors à l’achat, le dernier né du fabriquant français a aussi su séduire les particuliers. Une chance, en pleine crise sanitaire. Et alors que les restaurateurs fermaient tour à tour les portes de leurs établissements. Grâce à quoi, malgré le chômage partiel et de nombreux dossiers repoussés, Digby et ses cinq salariés ont pu maintenir un chiffre d’affaires de 400 000 euros. « Le consommateur français aime découvrir de nouveaux vignobles et s’offrir un voyage sensoriel lors de ses repas, et notre nouvelle machine qui intègre un écran tactile dernier cri permet aux gens de se servir en autonomie, c’est quelque chose qui se faisait très peu jusqu’alors. On est d’ailleurs les seuls à avoir un écran de cette capacité sur nos machines. »

Actuellement, l’entreprise tourangelle qui gère ses produits de la création à la réalisation est très présente dans les salons professionnels. Un moyen, pour elle, de présenter son savoir-faire unique, sa gamme digitale qu’elle développe depuis 2015 ainsi que le DUO. Après s’être rendue fin septembre au Sirha, à Lyon, elle sera du 9 au 10 novembre au salon Food Hôtel Tech, à Paris. L’idée, désormais, « est de communiquer sur le DUO et de se faire connaître davantage », indique Clément Gilavert. « Beaucoup de professionnels n’utilisent pas encore ce genre de machines, or c’est un produit qu’on veut accessible puisqu’il aide les utilisateurs à faire plus de chiffres d’affaires. »

 Par Johann Gautier

photos © Digby

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn