Worldline choisit la région Centre-Val de Loire

dg worldline

Claude France, directrice générale de Worldline

Leader européen du secteur des paiements et des services transactionnels, la société Worldline est présente en Centre-Val de Loire depuis 1982. Grâce à l’implantation de sites à Vendôme, à Blois puis à Tours, l’opérateur de service emploie aujourd’hui plus de 840 salariés dans la région, et ce chiffre devrait augmenter avec la création d’un centre de recherche et de développement (R&D) européen, dont les activités seront développées entre Blois et Tours. Un choix stratégique qui réaffirme la place importante de la filière tech dans l’économie régionale… Décryptage.

Une mobilisation conjointe

Mis en concurrence avec ceux d’autres territoires, les différents acteurs de la région Centre-Val de Loire – la région, mais aussi l’agence Dev’Up en charge de son développement économique, Tours Métropole, la communauté d’agglomération de Blois Agglopolys et plusieurs acteurs académiques comme l’université de François Rabelais, les laboratoires d’informatique de Tours et d’Orléans ou encore Polytech Tours – ont œuvré de concert pour que Worldline puisse développer son projet de R&D dans les conditions les plus favorables. Dédiée à la sécurité des paiements électroniques, le centre de recherche ITA (Identity Trust Authentification) au cœur de ce projet devrait permettre à l’entreprise de valoriser encore davantage son savoir-faire en matière de digitalisation du paiement et de protection des données et de la vie privée.

Pour cela, une vingtaine de techniciens experts en cryptographie, data science, ethical hacking, intelligence artificielle, système d’exploitation mobile, pilotage de la sécurité, etc., sont amenés à collaborer avec les équipes en place à Blois et à Tours. Dans les trois prochaines années, ces deux sites devraient voir leur effectif commun grossir, avec environ 300 recrutements envisagés. Si cela correspond au fait que « tous les sites de Worldline sont en croissance en ce moment » comme l’indique le directeur des ressources humaines Arnaud Keroullé, la directrice générale Claude France souligne que le dynamisme de la région constitue un point d’attractivité pour les salariés. « La qualité de l’environnement économique nous a permis d’y croître progressivement », rappelle-t-elle, ajoutant que la qualité de vie aussi, puisque le savoir-faire de Worldline repose avant tout sur la compétence humaine.

Pour le développement de ce nouveau projet de R&D, la société entend investir 9 milliards d’euros, et devrait bénéficier d’une participation financière de 1,2 million d’euros sur les quatre prochaines années, principalement engagée par la région et par l’Europe.

Victoire pour les acteurs du territoire

François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire, se réjouit de l’efficacité du travail collaboratif qui permet aujourd’hui à Worldline de créer des emplois : « L’écosystème du territoire est tel qu’il permet de trouver ou des créer des solutions lorsqu’un projet en R&D tourné vers l’avenir le nécessite », détaille-t-il en faisant notamment référence aux programmes de recherche et de formation que le président de l’université de Tours Philippe Vendrix compte mettre en place pour accompagner efficacement la société dans ses problématiques de recrutement et d’intégration de stagiaires.

Pour le vice-président de Tours Métropole et délégué au développement économique Thibault Coulon, « Penser que les collaborateurs de Worldline vont pouvoir imaginer l’avenir sur le territoire de la région Centre-Val de Loire est très excitant ». Il s’agit non seulement d’une confirmation de la part de l’opérateur de service de sa volonté de dynamiser le territoire, mais aussi d’un choix de vie offert à ses effectifs. Un sentiment partagé par le maire de Tours Christophe Boucher, qui se dit heureux d’avoir su travailler main dans la main avec la région et Tours Métropole pour accueillir cette matière grise en Touraine.

Par Juliette Lécureuil

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn
Fermer le menu
eget ultricies leo. mattis diam dolor. Aliquam

souscription à la newsletter

Édition pdf du journal

Donnez nous quelques informations à votre sujet pour pouvoir télécharger l’édition PDF du journal.