Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Une plateforme pour favoriser les circuits courts

Agrilocal41-PhotoCD41

© CD41

Le Conseil départemental a lancé Agrilocal41 : une plateforme internet de marché où les acteurs de la restauration collective peuvent directement acheter leurs produits auprès des producteurs locaux.

Faciliter la mise en relation entre acheteurs de la restauration collective et agriculteurs du Loir-et-Cher pour favoriser et développer les circuits courts. Tels sont les objectifs de la plateforme internet Agrilocal41. Une volonté du Conseil départemental d’offrir aux collégiens des produits de proximité de qualité et de soutenir l’agriculture locale. Agrilocal est une association née en 2013 et déjà expérimentée dans 37 autres départements. Cet outil gratuit permet à l’acheteur de passer commande en indiquant la nature du produit et la quantité dont il a besoin. Il mentionne également le périmètre d’achat qu’il autorise, afin de garantir un circuit le plus court possible. Le fournisseur, agriculteur ou transformateur, s’inscrit lui aussi gratuitement sur le site pour consulter les commandes qui peuvent le concerner en fonction des produits et de la distance. Si l’agriculteur remplit les conditions, alors il peut répondre à l’offre en respectant les règles de la commande publique.

Plusieurs actions vont avoir lieu dans le courant de l’année en Loir-et-Cher afin de favoriser les échanges entre restaurateurs collectifs, producteurs et collégiens. Du 2 au 5 juin, des producteurs interviendront dans les restaurants des collèges dans le cadre de l’opération intitulée « Connectez-vous local », afin de communiquer sur les enjeux du manger local autour de dégustations. Aussi, l’opération « Au Pré de l’assiette » qui aura lieu du 12 au 16 octobre 2020 aura pour objectif de proposer un repas 100 % local durant la semaine ou un produit spécifique à chaque territoire par jour répartis sur la semaine.

Plus globalement, d’ici 2022, la loi Egalim imposera aux restaurants collectifs de s’approvisionner à 50 % de produits sous certification de qualité dont au moins 20 % de produits bio.

Aussi, le département se mobilise afin d’augmenter le nombre d’agriculteurs certifiés Haute valeur environnementale (HVE). En 2020, 50 agriculteurs pourront bénéficier d’une aide financière afin d’obtenir la certification. En collaboration avec la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, le département consacrera 18 300 euros soit 50 % de l’aide totale pour ce projet.

www.agrilocal41.fr 

par Chloé Cartier-Santino

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn