Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Toutenkamion fait son cinéma à l’Elysée

À l’issue de l’inauguration, Stéphane Girerd a accueilli la ministre de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, pour une visite du Cinémobile stationné devant le palais de l’Élysée

Le Cinémobile de Toutenkamion s’est fait remarquer, début juillet lors de la grande exposition du « Fabriqué en France », en se déployant au palais de l’Élysée. Le président de la République l’a cité comme exemple d’innovation et d’ingéniosité.

Il aura été la vedette incontournable de la grande exposition nationale du « Fabriqué en France » qui présentait à l’Élysée, les 3 et 4 juillet derniers, 126 produits et objets représentatifs du savoir-faire hexagonal. Impossible aux nombreux visiteurs, et aux passants de la rue du Faubourg-Saint-Honoré, de ne pas remarquer le Cinémobile de Toutenkamion. Faute de pouvoir entrer dans la cour du palais présidentiel en raison de son gabarit, l’énorme semi-remorque aménagé en salle de cinéma de 80 places stationnait devant l’Elysée. « A l’origine, il était prévu de l’installer dans la cour, mais, malgré de nombreuses manœuvres cela n’a pas été possible », indiquait Stéphane Girerd, le président de Toutenkamion Group, lors de l’inauguration le vendredi 2 juillet. Aucune déception, bien au contraire, puisque que le camion-cinéma fabriqué à Ladon (Loiret) a ainsi bénéficié d’une visibilité externe renforcée.

Exemple d’innovation et d’ingéniosité

Il a aussi, et surtout, été cité par le président de la République dans son discours d’inauguration en tant qu’exemple de « l’innovation et de l’ingéniosité pour amener le cinéma là où il n’y en a pas ». Présent parmi les deux cents invités et exposants, Stéphane Girerd ne cachait pas sa fierté face à cette reconnaissance nationale pour une innovation qui date de…30 ans. La construction du premier Cinémobile remonte en effet aux années 90 et répondait à une demande de la région Centre-Val de Loire pour diffuser la culture cinématographique en milieu rural. Trois Cinémobiles sillonnent aujourd’hui les routes de la région et stationnent régulièrement dans 46 communes. Ils accueillent près de 60 000 spectateurs par an, dont une grande partie de scolaires grâce à sa capacité de 100 places pouvant recevoir trois classes.

Une nouvelle commande régionale

« La région Centre-Val de Loire nous a commandé un nouveau Cinémobile pour l’année prochaine », annonçait Stéphane Girerd. Une quinzaine de cinémas ambulants ont été fabriqués par Toutenkamion, dont une bonne partie pour le Royaume Uni, ainsi qu’un exemplaire pour la Thaïlande.

L’activité de Toutenkamion Group, dont la taille et le rayonnement s’étoffent par croissance externe ces dernières années (voir encadré), déborde largement le secteur du cinéma. Le carrossier implanté à Ladon depuis 1936 s’est fait une spécialité de la conception et de la réalisation de véhicules spéciaux tant pour des usages de santé et de sécurité, avec des unités mobiles de dépistage par exemple, qu’événementiels avec des cars-podiums et cars-régies. « Nous avons livré dix unités de mammographie pour l’Arabie Saoudite et quatorze autres unités de dépistage médical pour le Pakistan », signale Stéphane Girerd qui regrette le retard Français et Européen en matière de médecine mobile alors que les Etats-Unis y ont recours de façon massive. Sans doute un effet de la fameuse « exception culturelle » nationale.

Par Bruno Goupille

Saint-Aubert Carrosserie, nouvelle acquisition

Fin juin, Toutenkamion Groupe a élargi à la fois son outil industriel et sa zone de diffusion en faisant l’acquisition de Saint-Aubert Carrosserie, basé à Saint-Jean-d’Angély, près de Bordeaux. L’entreprise de 20 salariés conçoit et réalise des transformations de cabines et des aménagements spécifiques de véhicules pour le secteur public (centres hospitaliers, SAMU-SMUR, SDIS, police nationale…) et le secteur privé (producteurs de spiritueux, professionnels de la sécurité, de l’incendie et des secours, dépanneurs autoroutiers, moniteurs d’auto-écoles…).

Cette nouvelle acquisition complète la couverture géographique du groupe présent dans l’est avec Brevet Carrosserie, et le nord-ouest avec Euro-Shelter, deux entreprises intégrées au cours de ces dernières années. Pour Stéphane Girerd, il s’agit ainsi d’offrir un nouveau point de services aux clients de Toutenkamion Group et d’harmoniser les flux de production entre les quatre sites.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn