Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Projet d’extension pour la biscuiterie du « Palais solognot » à Maslives

P1080031

Jonathan Chigot, directeur général de la biscuiterie et M. Colin, propriétaire

La CPME de Loir-et-Cher et la Biscuiterie de Chambord ont présenté fin octobre le projet d’agrandissement du site de Maslives, centre historique de la société Biscuiterie de Chambord.

C’est dans la grande boutique attenante à la « Biscuiterie de Cour-Cheverny », (unité de fabrication construite il y a quatre ans par la Biscuiterie de Chambord), que Monsieur Colin, propriétaire, assisté de Jonathan Chigot son directeur général ont présenté la philosophie du projet. Leurs interventions ont été précédées d’un mot de bienvenue par Laurent Kopp, président de la CPME, devant la cinquantaine de clients, chefs d’entreprises partenaires locaux et de Stéphane Baudu, député, Gilles Clément, président de la Communauté de Communes du Grand Chambord, de représentants d’Agglopolys dont Isabelle Soirat, ainsi que des maires de Maslives, Cour-Cheverny et Cheverny.

Monsieur Colin a tout d’abord rappelé l’historique de la société crée, en 1978, par un éleveur de poules de Maslives qui invente « Le palets solognot », qui devient la Biscuiterie de Chambord lorsqu’il la rachète en 2005 et qui s’agrandit en 2015 avec l’ouverture d’une nouvelle unité de production et de la boutique de Cour-Cheverny. Cette dernière unité est dédiée exclusivement à la fabrication du bio et du « sans gluten » et depuis 2016 à la production de gâteaux salés.

Jonathan Chigot dévoile ensuite le projet de développement : celui-ci s’inscrit dans le cadre de l’évolution importante de la production depuis les quatre dernières années, évolution due à l’augmentation de la demande dopée par la création de nouvelles gammes de produits et par l’augmentation du nombre de points de vente. La nouvelle unité restera implantée à Maslives pour des raisons historiques. Elle devrait voir le jour en juin 2022, le permis de construire ayant été déposé, le début des travaux pourrait intervenir au début de l’année 2021.

L’investissement est de 5 millions d’euros pour les bâtiments et de 1 million d’euros pour le matériel, avec une prévision de création de 20 postes. Le nouveau complexe sera construit sur 3 500 mètres carrés. Jonathan Chigot est revenu ensuite sur la progression de la société qui possède une belle image de marque dans les 7 magasins nouveaux qui ont été ouvert au cours de ces 4 dernières années : 4 dans le Loir-et-Cher, 1 dans l’Indre-et-Loire, 1 dans l’Indre et 1 dans le Loiret. Pour terminer, il précise que la société a l’intention d’agrandir à terme l’usine de production de Cour-Cheverny (vraisemblablement dans les 3 ans). L’atelier de Cour-Cheverny est en effet le seul à fabriquer du bio et des produits salés

Stéphane Baudu et Gilles Clément saluent la volonté de Monsieur Colin et de son équipe de poursuivre l’extension de la biscuiterie de Chambord et le dynamisme de l’entreprise.

Par Fernand Piaroux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn