Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

« L’Hôte Bureau » : co-working, solidarité et transition écologique

Hote-bureau-CCS

Une partie des co-worker de « L’Hôte Bureau » qui a pu échanger avec Charles Fournier sur l’esprit et les projets du lieu.

« L’Hôte Bureau », espace de co-working au centre-ville de Blois, a été accompagné lors de sa création par la région Centre – Val de Loire avec le dispositif « A vos ID ».

L’association Work’in Blois a été créée en janvier 2017 afin d’animer et gérer un espace de travail partagé où indépendants, travailleurs nomades ou télétravailleurs retrouvent une dimension sociale au travail : « L’Hôte Bureau ». Ce tiers lieu est né en mars 2017 de la rencontre entre Natacha Bazin, communicante et Nicolas Orgelet, ingénieur paysagiste, qui cherchaient un endroit pour travailler. Ouvert à tous, cet espace convivial a été conçu pour être comme chez soi, dans un esprit coopératif, solidaire avec une dynamique de groupe, de développement durable et pour échanger des savoirs. En effet, des partenariats ont été noués avec des associations comme Vélo 41, la Recyclerie de Vendôme ou encore l’association Graines et terre (lire encadré). « Au-delà du co-working, c’est devenu un lieu cohérent de la transition écologique et nous rendons des services supplémentaires en proposant, par exemple des séances de yoga ou de sophrologie, mais aussi des ateliers créatifs sur le temps du midi », souligne Natacha Bazin. L’objectif étant de participer aussi à redynamiser le centre-ville. L’association a bénéficié d’aides de la région Centre Val-de-Loire et de l’Europe pour pouvoir se développer dont « A vos ID ». Ce sont 270 initiatives qui ont déjà été appuyées par la Région via ce dispositif pour un montant d’aides de plus de 10,2 millions d’euros attribués. « A vos ID aide au financement du fonctionnement de projets coopératifs avec une innovation et qui portent une transformation que l’on veut pour le territoire », précise Charles Fournier, vice-président de la Région, délégué à la Transition écologique et citoyenne, à la coopération. Et d’ajouter : « La crise sanitaire interroge sur la façon de travailler et un lieu comme celui-là dit quelque chose de notre futur. C’est dans ces moments que les citoyens peuvent changer les habitudes si les pouvoirs publics suivent ». Le projet de l’association s’est basé sur le collectif, le coopératif et l’économie sociale et solidaire. Il s’est construit sur trois ans avec notamment 46 000 € d’aide « A vos ID ». « Une solidarité s’est créée entre les co-workers réguliers qui viennent trouver de l’humain et nous avons mis un ordinateur à disposition pour des besoins ponctuels, par exemple, d’impressions de documents officiels, et je crois qu’il y a une vraie offre de service public d’urgence à développer », conclut Natacha Bazin.

Plus d’infos : L’Hôte Bureau se situe au 2 bis rue Pierre de Blois, à Blois. Renseignements : www.lhotebureau.fr ou Facebook : @lhotebureau

Par Chloé Cartier-Santino

 

Sensibiliser à l’écologie autour du pain

En mars 2019, l’association Graines et terre a été créée afin de partager autour du pain, des savoir-faire et expériences. « Nous sommes trois et nos objectifs sont de sensibiliser aux actions écologiques, à la plantation de jardin forêt pour cultiver autrement mais aussi à prendre soin de soi, via un four à pain mobile qui est un moyen d’aller à la rencontre des gens », explique Alexandre, l’un des fondateurs de l’association. Il se déplace dans les espaces et évènements publics et propose notamment des ateliers de fabrication de pains, pizzas, biscuits… Son pain est confectionné à l’ancienne avec des farines paysannes, locales et bio, du levain naturel et pétri à la main. « Ce qu’il fait est un cercle vertueux, en cohérence totale avec notre état d’esprit et on a souhaité lui offrir une vitrine en centre-ville et un service supplémentaire à nos co-worker, en faisant dépôt de pain, sur commande, une fois par semaine, et sans être en concurrence avec les boulangers », souligne Natacha Bazin. Pendant le confinement, Alexandre a aussi répondu à un appel du Secours Populaire qui manquait de denrées alimentaires et leur a offert 80 kg de pain par semaine. 

Plus d’infos : www.grainesetterre.fr

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn