Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Les tests antigéniques de Pithiviers vont inonder l’Europe

Une visite d’élus et de personnalités a été organisée le 17 février pour découvrir les six premières machines installées.

A Pithiviers (Loiret) dans les anciens locaux de 3 M, Axyntis a débuté la fabrication de tests antigéniques pour le groupe américain Innova. Six machines produisent 5 millions d’unités par mois pour l’Europe continentale.

« C’est la renaissance d’une activité pharmaceutique sur ce site de Pithiviers qui est l’héritage de la reprise de 3 M et un enjeu de souveraineté sanitaire » se félicitait David Simonnet, le P-DG du groupe Axyntis en accueillant une délégation d’élus et de personnalités le 17 février dernier. Inattendu retournement de situation, en effet, pour ses locaux industriels de 5 000 mètres carrés qui abritaient jadis la fabrication de médicaments pour l’activité santé du groupe américain 3M. Longtemps florissante et faisant travailler plusieurs centaines de personnes, l’activité avait lentement décliné provoquant des vagues successives de licenciements, et même un épisode de séquestration de dirigeant en mars 2009.

Le retour des Américains

Lorsque David Simonnet, à la tête d’un groupe spécialisé dans la chimie fine, avait repris l’entreprise en 2016, elle n’employait plus que quelques dizaines de personnes. Mais le repreneur fondait de grands espoirs sur le potentiel de l’outil industriel. Six ans plus tard, les faits lui donnent raison. Les Américains sont de retour à Pithiviers, cette fois sous l’enseigne Innova Medical Group, une jeune entreprise californienne devenue en deux ans l’un des leaders mondiaux de la fabrication de tests antigéniques.

Innova a choisi Pithiviers, et le groupe Axyntis en tant qu’opérateur industriel, pour y implanter ses machines automatiques capables de produire plusieurs millions de tests par semaine. A la mode américaine, les choses sont allées très vite. Après l’installation de deux premières unités de fabrication en novembre dernier (L’Epicentre de décembre 2021), quatre autres machines sont venues compléter le parc en début d’année. La production pouvait ainsi être portée à 5 millions d’unités par mois à la fin février.

Jusqu’à 200 créations d’emploi.

Trente embauches, dont des anciens salariés de 3M, ont déjà été réalisées. « En fonction de l’évolution de la demande et des technologies le site peut accueillir jusqu’à 35 machines ce qui ferait travailler plus de 200 personnes » annonce David Simonnet.

Le marché visé par Innova depuis Pithiviers est celui de l’Europe continentale avec, aujourd’hui une douzaine de pays clients. « Le marché des tests antigéniques est très volatil, mais nous sommes en capacité de répondre très rapidement à la demande, précise Xavier Guérin, président Europe d’Innova Medical Group. La technologie que nous utilisons permet d’adapter la nature des tests pour d’autres pathologies comme le diabète, les maladies sexuellement transmissibles, la septicémie, et bien d’autres affections. » Et l’industriel d’imaginer des présentoirs de pharmacie où le client aura le choix entre une batterie de tests…made in Pithiviers !

Bruno Goupille

Facebook
Twitter
Envoyer à un ami
LinkedIn