Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Les élus tourangeaux adressent leurs vœux en vidéo

Covid oblige, c’est dans une série de vidéos diffusées sur le site de la ville de Tours et sur YouTube que l’équipe municipale a décidé d’adresser ses vœux aux Tourangeaux. Nous avons regardé pour vous celle du maire de Tours, et voici ce que l’on peut en retenir.

C’est dans une adresse à ses administrés tournée dans la bibliothèque centrale qu’Emmanuel Denis a fait le bilan des premiers mois de son mandat, et dessiné les contours de l’année à venir. Commençant par évoquer – il aurait été difficile de faire autrement – le contexte sanitaire, il a entre autres salué l’ouverture de centres de dépistage de proximité et d’un centre de vaccination, avant d’évoquer les conséquences sociales et économiques de la pandémie. Après avoir rappelé la création du fonds d’aide métropolitain pour les entreprises touchées par la crise, le maire de Tours a listé quelques actions entreprises afin de soutenir les commerçants de la ville, ainsi que les dispositifs mis en place pour venir en aide aux plus précaires comme le lancement du numéro vert Tours Solidaire ou le gel des loyers par les bailleurs sociaux en 2021. « J’ai confiance en notre capacité à nous relever », a-t-il affirmé pour conclure ce chapitre, ajoutant son intention de voter au mois de février « un budget [allant] dans le sens de l’intérêt général ». Une fiscalité stable et entre 30 et 35 millions d’euros d’investissements en faveur des solidarités, de la transition écologique, des mobilités douces, de l’émancipation par l’éducation, le sport et la culture et d’une ville apaisée dès 2021, telles ont été selon lui les fondations sur lesquelles l’équipe municipale s’est appuyée pour penser ce budget.

Parmi les projets en germe pour chacun des quartiers de la ville, Emmanuel Denis a notamment évoqué le Centre chorégraphique national et la Health Tech Station – un incubateur d’entreprises spécialisées en biomédicaments dont les bâtiments devraient sortir de terre dans les prochains mois sur le site des anciennes casernes Beaumont-Chauveau, l’ouverture de trois nouvelles écoles d’enseignement supérieur dans le quartier des Deux-Lions, ou encore la rénovation du gymnase du Hallebardier au Sanitas… Précisant que « ces projets ne se feraient pas sans [les Tourangeaux] », pour lesquels il souhaite mettre en place des outils de co-construction et, à horizon 2022, un budget participatif. Autres points forts du discours : l’annonce du plan « Nature en ville », en vertu duquel plusieurs lieux devraient être végétalisés ou débitumisés à partir de février, mais aussi le développement du réseau cyclable, qui devrait inciter les Tourangeaux à se mettre au vélo. Au sujet du projet de « Village-des-Marques » de Sorigny, qui a resurgi en fin d’année, le maire de Tours a été très clair : il souhaite continuer à le combattre, l’estimant « à la fois délétère pour notre environnement et pour nos commerces de proximité ».

Une ville tranquillisée et unie

Avec la création de postes de médiateurs, le renforcement des effectifs de la police municipale et la mise en place du dispositif Angela contre le harcèlement de rue, Emmanuel Denis a également affiché sa volonté de renforcer la politique de tranquillité publique de la ville. Une ville également émancipatrice selon ses mots, et qui devrait l’être en partie à travers la culture, puisque les directeurs de musées, du théâtre et de l’opéra de Tours ont hâte de sortir de la crise pour présenter leur programmation au public. Sur le même sujet, le maire a évoqué la réflexion amorcée autour du futur Centre d’interprétation d’architecture et du patrimoine (CIAP), avant de passer à l’énumération des projets sportifs, comme celui de la Chambrerie, grâce auquel Tours pourrait être le camp de base d’une équipe pendant la coupe du monde de rugby en 2023. « Bien sûr, nous ne changerons pas la ville par un claquement de doigts », a-t-il conclu, invitant ses administrés à considérer l’action de l’équipe municipale dans un temps long, et leur souhaitant une belle année 2021.

Retrouvez cette vidéo et celles des élus des différents quartiers dans l’onglet « Actualités » du site de la ville de Tours (tours.fr).

 Par Juliette Lécureuil

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn