Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Les chefs de Loire ont le cœur tendre

Une belle brochette de grands chefs réunis par Freddy Zerbib (3ème à partir de la droite) à Orléans le 21 septembre en préambule au Festival de Loire.

À l’initiative de l’association Speak You, une dizaine de grands chefs cuisiniers du Val de Loire ont animé une journée gastronomique à Orléans. 17 000 euros ont été réunis pour financer un chien d’assistance aux femmes victimes de violences conjugales.

À défaut d’être très répandue dans les restaurants, la carte sonore Speak You qui annonce le menu aux mal voyants, fait beaucoup parler d’elle. Fondée par Freddy Zerbib, le chef du restaurant orléanais « El Tio », l’association assurant la promotion de cette carte parlante a mobilisé une belle brochette de grands chefs cuisiniers du Val de Loire pour une cause sociale, le mardi 21 septembre à Orléans. Grâce à l’association et aux partenaires de ce « Rendez-vous des chefs de Loire », 17 000 euros ont été réunis afin de financer l’acquisition d’un chien d’assistance aux femmes victimes de violences conjugales. En cours de dressage au centre Handi’chien de Vineuil (Loir-et-Cher), ce chien sera affecté à l’unité médico-judiciaire de l’hôpital d’Orléans où le golden retriever Orko est déjà utilisé pour apaiser les enfants victimes de violences familiales (voir encadré).

Haute gastronomie ligérienne

La cause était belle et le programme copieux pour cette journée consacrée à la promotion de la haute gastronomie ligérienne. Fort de son réseau professionnel, Freddy Zerbib avait réussi à réunir une dizaine de grands chefs du Val de Loire parmi lesquels figuraient notamment Olivier Bernard, chef du domaine national de Chambord, Gaëtan Evrard, chef de L’Evidence à Montbazon (Indre-et-Loire), Christophe Hay, de la Maison d’à Côté (Montlivaut, Loir-et-Cher) et de la Table d’à Côté (Ardon, Loiret), Martin Simonart, de l’Auberge des Templiers (Loiret), Rémy Giraud, ancien chef des Hauts de Loire (Loir-et-Cher) et Anthony Maubert, chef du restaurant Assa (Loir-et-Cher).

Martin-Pourret au patrimoine vivant

Plusieurs grandes références de la cuisine française avaient aussi répondu à l’appel comme Bernard Vaussion, l’ancien chef de l’Elysée, Denis Courtiade, directeur du restaurant du Plaza Athénée à Paris, et Guillaume Gomez, ambassadeur de la gastronomie. Ce dernier a d’ailleurs remis le diplôme d’entreprise du patrimoine vivant aux deux dirigeants de la vinaigrerie Martin-Pourret lors d’une réception à l’hôtel de ville d’Orléans.

Les grands chefs ont pu démontrer l’étendue de leurs talents en confectionnant leur plat signature dans le camion école Pro à Pro stationné devant l’hôtel Groslot. Un passage au supermarché coopératif « la Gabare » à Olivet figurait au menu de cette journée « gastro solidaire » qui s’est achevée, comme il se doit, par un dîner de gala à la Table d’à Côté où Christophe Hay a pu mettre les petits plats dans les grands cœurs.

Bruno Goupille

 

Orko, en compagnie du Dr Barbara Tisseron (à gauche) et de l’infirmière Marie-Laure Toulmé qui en a la garde

Orko, chien d’assistance médico-judiciaire        Par sa seule présence et sa douceur, il parvient à diminuer le stress, baisser la fréquence cardiaque et la tension artérielle. Le golden retriever Orko est affecté à l’unité médico-judiciaire du centre hospitalier régional d’Orléans qui reçoit les enfants victimes de violences familiales. « Les enfants se confient beaucoup plus naturellement lorsque Orko pose sa tête sur leurs genoux et se laisse caresser », explique le Dr Barbara Tisseron.

En novembre, cette unité, placée sous la responsabilité du Dr Pierre Tixeront, s’ouvrira également aux femmes maltraitées, et aux câlins du nouveau compagnon offert par Speak You et les chefs au cœur tendre.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn