Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Les artisans d’art à l’honneur

La peinture décorative, un métier d’art exercé en Loir-et-Cher par Karim Rafrafi

En ce mois d’avril, deux événements réuniront* des artisans d’art : le 33e Salon des métiers d’art à Blois et les Journées européennes des métiers d’art à Chémery. L’occasion de rencontrer l’un de ces artisans, récemment installé.

« Mon atelier “L’orée du meuble” propose des services de petites restaurations, des projets décoratifs et de patines pour meubles, boiseries et objets en bois », décrit Karim Rafrafi, peintre sur mobilier à Gy-en-Sologne qui envisage d’ouvrir un atelier sur Romorantin. « J’avais envie de travailler dans l’artisanat, principalement sur le bois » avec « une quête de sens, de concret et l’envie de travailler ma tête et mes mains. L’idée, c’était de faire un métier qui ait du sens, avec des valeurs ». Il tourne donc le dos au marketing et à la communication pour entamer un bilan de compétences puis une formation à l’atelier Garance dans le Var. « La formation que j’ai suivie est la seule diplômante en France » et « s’oriente uniquement vers les porteurs de projets en création d’entreprise ». Elle débouche sur un certificat professionnel de niveau bac + 2. Cela lui permet d’afficher le label d’artisan d’art, « gage de qualité et de savoir-faire ». Déjà répertorié sur l’annuaire des artisans réparateurs, cet artisan attend le label « Répar’acteurs », une marque déployée par la CMA et l’ADEME et destinée aux professionnels et artisans engagés dans une démarche écoresponsable qui séduit une clientèle de particuliers, professionnels et des collectivités.

Ce métier « reconnu par l’institut national des métiers d’art » ne compte qu’une soixantaine de professionnels en France dont deux en Loir-et-Cher, réunis au sein de l’association française des peintres sur mobilier. Ceux-ci modernisent ou changent le style d’un meuble en bois. Ils assurent plusieurs étapes : décapage, traitement, couches d’impression… selon les types de bois, les surfaces. « Des étapes précises pour pérenniser l’ouvrage. » Selon la commande, la peinture décorative met en couleur, donne des effets de matières ou décore. À cela peut s’ajouter la « patine qui mélange du vernis et des pigments naturels pour apporter un style ancien ». Le peintre sur mobilier propose de parfaire l’ouvrage en effectuant de petites réparations (la reprise d’une partie de placage, le rajout d’un pied, le lissage d’une surface, l’assouplissement de l’ouverture d’un tiroir…).

Karim Rafrafi participe comme 9 autres artisans (coutelier, céramiste…) aux Journées européennes des métiers d’art au château de Chémery les 10 et 11 avril 2021. D’autres artisans d’art seront au Salon des métiers d’art à la Halle aux Grains à Blois du 23 au 25 avril 2021. Ce salon labellisé « Nouvelles renaissance(s) 2021 Centre-Val de Loire » et organisé par l’association d’artisanat d’art de Loir-et-Cher « invite les visiteurs à rencontrer les acteurs des métiers d’art et de la création. Découvrir des objets uniques ou réalisés en petite série par des bijoutiers, stylistes, céramistes… Tous jouent avec les matières, associant savoir-faire et passion. » Ils seront une quarantaine sélectionnés par l’association soutenue par la Ville de Blois et le Crédit Agricole Val de France. Cette année, ce salon s’ouvre aux artisans d’art à l’échelle nationale.

Par Laëtitia Piquet

https://loreedumeuble.fr

Page Facebook : Atelier l’Orée du Meuble

https://salonmetiersdart-blois.fr

Page Facebook : Association d’Artisanat d’Art de Loir-et-Cher AAALC

 *A l’heure où nous publions ces lignes, nous ne savons pas si ces événements sont maintenus ni sous quelle forme

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn