Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

L’Entreprise Adaptée Centre-Val de Loire met les petits plats dans les grands !

IMG_4794

[Publi-information]

En plus de proposer des services dans les domaines de l’imprimerie et de la cosmétique, l’Entreprise Adaptée Centre-Val de Loire dispose aussi d’une unité restauration qui sert près de 1000 personnes par jour.

Impression, brochage, conditionnement, contrôle qualité, dépollution de contenants et… restauration ! L’unité restauration de l’Entreprise Adaptée Centre-Val de Loire (EACVL) est organisée autour d’une cuisine centrale où sont préparés entre 800 et 900 repas par jour. Les commandes des onze clients de l’EACVL sont élaborées par six employés reconnus comme travailleurs handicapés. « L’équipe est formée de personnels diplômés en restauration, s’enthousiasme Renaud Portier, le responsable. Notre cahier des charges est imposant et assez strict, c’est d’ailleurs notre grande force aujourd’hui : des produits biologiques une à deux fois par semaine ; un approvisionnement en circuit court pour une réactivité plus intéressante et de la viande fraîche et labellisée (Label rouge, Bleu Blanc Coeur)… » L’EACVL travaille en lien avec un gros fournisseur qui source les matières premières et gère les commandes : « nous profitons ainsi de ses tarifs plus attractifs, ce qui nous permet de cuisiner des produits de qualité ».

Des augmentations d’effectifs envisagées cet été

L’unité restauration de l’EACVL bénéficie d’un agrément sanitaire à 1500 repas par jour. L’adjonction de deux nouveaux clients d’ici septembre 2020 devrait permettre d’atteindre cet objectif. L’EACVL devra adapter ses effectifs au cours de l’été pour absorber ce volume d’activité supplémentaire.

« Nous gérons un panel de clients énorme : de la maternelle à la personne âgée, ce qui correspond à cinq régimes et seize intolérances alimentaires différents, explique Renaud Portier. Nos menus doivent être adaptés au mieux à la typologie de chaque personne. »

Par ailleurs, l’EACVL met également des salariés à disposition pour la préparation des repas servis dans les restaurants d’entreprises, comme c’est le cas dans une grande entreprise du Pôle 45. En temps normal, 80 à 100 repas y sont servis chaque jour.

 

« Le handicap est une force, commente Renaud Portier. Il faut juste savoir s’organiser. La force du handicap est justement de savoir s’adapter aux différentes problématiques de la cuisine centrale, en mettant en place des solutions, parfois innovantes, dans ce milieu sanitaire exigeant, de façon à garantir notre engagement de satisfaction clients. »

 

Crise sanitaire liée au Covid-19

« Nous avons laissé la cuisine centrale ouverte pour répondre aux besoins de nos clients. Nous avons dû nous adapter très vite pour permettre la continuité de l’activité, avec les règles sanitaires imposées par le gouvernement », commente Renaud Portier. 200 repas sont livrés chaque jour aux personnes âgées relevant du centre culturel et social de la commune de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Le nombre de repas livrés a augmenté depuis le début du confinement. Les agents de la commune gèrent actuellement la distribution. Hors contexte de crise sanitaire, ce sont les employés de La Poste qui s’occupent du portage à domicile.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn