Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Fonds Renaissance : Une enveloppe de 12 millions d’euros pour les entreprises de moins de 20 salariés

Signature-fonds-Renaissance-15052020

Photo : Olivier Sichel (à gauche), pour la Banque des Territoires, et François Bonneau, pour la Région Centre-Val de Loire, ont signé la convention de financement en présence notamment de Julie-Agathe Bakalowicz, directrice régionale de la Banque des Territoires.

Le Conseil Régional, avec la Banque des Territoires et les collectivités locales, ouvrent une enveloppe de 12 millions d’euros aux entreprises de moins de 20 salariés sous la forme d’avances remboursables.

Chaque habitant de la région Centre-Val de Loire va contribuer pour 1 euro par personne à la relance de l’économie de proximité. C’est un peu l’esprit du fonds Renaissance signé ce vendredi 15 mai par François Bonneau, président de la région, et Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires et directeur général adjoint du Groupe Caisse des Dépôts. Même si l’essentiel de l’enveloppe de 12 millions d’euros est apporté par ces deux institutions, à hauteur de 4,750 millions chacune, les collectivités locales ont été invités à participer à l’effort collectif en versant 1 euro pour chaque habitant, soit un montant attendu de 2,5 millions. Les métropoles d’Orléans et de Tours ont déjà donné leur accord de même que les principales intercommunalités de la région.

Cette enveloppe de 12 millions d’euros est destinée en priorité aux entreprises de moins de 20 salariés et sera distribuée sous formes d’avances remboursables de 5 000 à 20 000 euros. Les modalités en seront précisées sur les sites du Conseil Régional et de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Pour un redémarrage de l’activité

« Il s’agit d’une aide complémentaire qui s’ajoute aux dispositifs déjà mis en place et que nous soutenons, a précisé François Bonneau. Elle vise ceux qui constituent le tissu économique de proximité de nos quartiers et de nos villages en intégrant aussi les associations et clubs culturels, sportifs et touristiques. Nous souhaitons que cette aide permette un vrai redémarrage de l’activité et c’est pourquoi nous lui avons donné le titre de Fonds Renaissance. »

Directeur de la Banque des Territoires au niveau national, Olivier Sichel voit aussi dans cette initiative le moyen de redynamiser l’économie régionale. « L’objectif n’est pas seulement d’aider les entreprises à se maintenir la tête hors de l’eau mais de se donner les moyens de repartir dans de bonnes conditions et dans la bonne direction. »

Le Fonds Renaissance a été voté le jour même par commission permanente du Conseil Régional. Les entreprises ciblées, faisant notamment partie des secteurs de l’artisanat, du commerce et du tourisme sont évaluées à plus de 1 000 en Centre-Val de Loire.

Les prochaines semaines diront si ce coup de pouce supplémentaire leur permettra une vraie renaissance.

Par Bruno Goupille

1,7 milliard déjà distribué

François Bonneau a indiqué que les moyens financiers engagés depuis le début de la crise sanitaire par la Région, les partenaires bancaires et l’Etat ont permis de soutenir près de 15 000 entreprises du Centre-Val de Loire en injectant 1,7 milliard d’euros.

Prêts d’honneur aux micro-entreprises

En partenariat avec l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique) la Région va attribuer 1 million d’euros aux micro-entreprises rencontrant des difficultés liées à la crise sanitaire. Il s’agit de prêts d’honneur de 500€ à 5000€, sur une durée de 48 mois maximum.

Une prime pour les étudiants infirmiers et aides-soignants

En plus des dispositions déjà prises en faveur des étudiants infirmier(e)s et aides soignant(e) s (gratuité des transports et de l’hébergement, maintien des bourses.etc.), une prime de 1000 euros sera attribuée à celles et ceux qui ont effectué des stages au sein des services hospitaliers et des EHPAD pendant la crise sanitaire.

Fonds d’urgence « Fabs solidaires »

Afin de soutenir les associations engagées dans la fabrication et la fourniture d’équipements de protection, un fonds d’urgence « Fabs solidaires » doté de 190 000€ va appuyer les capacités de production en accompagnant l’achat de matière première ainsi que l’équipement de ces structures.

Appel à projets d’initiatives solidaires

Un appel à projets destiné à soutenir les micro-initiatives solidaires en direction de publics fragilisés par les conséquences de la crise sanitaire est lancé par la Région. Doté de 120 000 €, il peut couvrir 80% des projets et est plafonné à 3 000 euros par structure. Candidatures et instructions : numerique@centrevaldeloire.fr

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn