Le parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron, moteur d’une économie rurale éco-responsable

Capture d’écran 2019-09-25 à 11.03.01

La Fédération Française d’Équitation (FFE), accueille chaque année depuis 2001, le Generali Open de France. Ce tournoi international ras- semble 15 000 cavaliers, poneys et chevaux, durant 18 jours. Cette an- née, les championnats de France Poneys se sont déroulés du 6 au 14 juillet, suivis des championnats de France Clubs du 20 au 28 juillet. Un poney-club ou centre équestre sur trois fait le déplacement au Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron avec son équipe. Une concentration unique de compétiteurs équestres qui attire 500 000 visiteurs. Pour autant, l’implication locale du parc fédéral ne se limite pas à ce seul événement. Le parc, qui emploie 150 salariés, développe de nombreuses activités tout au long de l’année et génère plus de 50 millions d’euros de retombées économiques pour le territoire. Serge Lecomte, propriétaire de centres équestres et président de la FFE précise : « L’équitation est le seul sport agricole et nous avons un lien privilégié avec les agriculteurs ».

Des acteurs éco-responsables unissent leurs forces et leurs compétences
À l’écoute de leur environne- ment, les poney-clubs et centres équestres de France sont à l’origine de nombreuses initiatives en faveur de la protection de l’environnement. Pratiquer l’équitation, c’est favoriser une activité respectueuse du milieu naturel. En 2004, Pascal Bioulac était directeur du parc équestre fédéral et il a su tisser des liens solides avec les acteurs de la ruralité. À l’époque, le centre équestre produisait 4 000 tonnes de fumier/an qu’il fallait évacuer.Après s’être assuré du fort pouvoir méthanogène du fumier équin, la FFE a

lancé en 2008, avec l’appui du Pays de grande Sologne, les premières études destinées à envisager la construction d’un méthaniseur. Le projet sort de terre cette année : la première pierre du méthaniseur a été posée le 28 juin 2019 pour une production de biogaz prévue en 2020.

            Retour sur l’aventure

En 2014, Pascal Bioulac a été élu maire de Lamotte-Beuvron. La commune, soutenue par la Chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher, conduit une étude pour identifier les gisements entrants en méthanisation à l’échelle des communes environnantes. Pascal Bioulac décide d’associer les agriculteurs dans le montage d’une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). En 2015, la société « Sologne agri-méthanisation » est constituée par la commune de Lamotte-Beuvron, la FFE et un collège agricole. La gouvernance de « Sologne agri-méthanisation » est assurée par le collège des agriculteurs, qui sont apporteurs de matières, tout comme le site du parc équestre. Les 14 agriculteurs impliqués détiennent les surfaces épandables sur 23 communes environnantes, clés de l’économie circulaire. Florent Leprêtre, agriculteur à Souvigny-en-Sologne et président de «Sologne agri-méthanisation», met aussi l’accent sur l’aspect « pédagogique » du méthaniseur im- planté à proximité du collège et de l’usine d’épuration existante. Des visites seront organisées pour expliquer le processus de méthanisation qui traitera 28 960 tonnes d’entrants. Les deux digesteurs produiront un biogaz qui sera injecté dans le ré- seau de distribution pour alimenter 1 500 à 1 700 foyers.« Ce projet a pu voir le jour parce que des hommes

ACTUALITÉ DU LOIR-ET-CHER se sont fait confiance », souligne Florent Leprêtre.

L’énergie verte monte
en puissance
On peut parler « d’or vert » avec raison dans la mesure où ce projet mené à bien cumulera de nom- breux avantages : l’unité de mé- thanisation est un outil écologique structurant avec des retombées économiques positives (non délo- calisables) pour les 3 parties pre- nantes : la commune de Lamotte- Beuvron, la FFE, et les agriculteurs, mais aussi plus globalement pour l’intérêt général des citoyens à proximité. C’est le sens de l’Histoire face aux défis que nous avons à relever pour construire l’avenir de nos régions.

J-P. T

Parc équestre fédéral

41600 – Lamotte-Beuvron Tél. 02 54 95 65 00 www.ffe.com/parc

Pose la première pierre de l’usine de méthanisation.

Une restauration de qualité

« Le Village Solognot » occupait un espace dédié à la restauration lors du Generali Open de France, sur le parc équestre fédéral de Lamotte-Beu- vron. Une douzaine de producteurs locaux se sont regroupés et structurés pour assurer une restauration de qua- lité sur le site avec un espace restau-

ration, un marché, une sandwicherie, la vente de glaces et une buvette.

« Le Village Solognot » (marque dé- posée) a proposé ses produits locaux en exclusivité pendant la durée du Generali Open de France.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn