Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Le label Territoire BIO Engagé s’étend et arrive en région Centre-Val de Loire

agriculture_biologique_credit_Freepik

Bio Centre regroupe l’ensemble des acteurs de la filière biologique en Région Centre-Val de Loire. Afin de gagner en visibilité et en efficacité, le réseau s’inscrit dans le développement du label Territoire BIO Engagé en région Centre-Val de Loire, lancé le 3 septembre dernier.

Interbio Nouvelle-Aquitaine, créateur du label Territoire BIO Engagé en 2012, et Interbio Occitanie, première région à qui a été décerné le label, se sont associées aux associations interprofessionnelles A Pro Bio (Hauts de France), Bio Centre (Centre Val de Loire), Initiative Bio Bretagne, et Interbio Pays de la Loire pour déployer le label Territoire BIO Engagé sur leur territoire.

Le lancement officiel a eu lieu jeudi 3 septembre, dans l’Hérault.

 

Un contexte de forte croissance de l’agriculture biologique

Le développement du label Territoire BIO Engagé intervient dans un contexte fort de croissance de l’agriculture biologique en France avec 8,5 % de sa surface agricole en bio et près de 2,3 millions d’hectares contre 1,1 million en 2014.

Le label Territoire BIO Engagé est la première démarche de labellisation bio des collectivités territoriales proposée en France ! Ce label valorise les collectivités et établissements ayant engagé une démarche en faveur de l’agriculture biologique sur leur territoire. Il permet aux collectivités de faire connaître localement leur action en faveur d’une agriculture respectueuse de l’environnement et d’une alimentation plus saine.

Pour obtenir le label, une collectivité doit avoir atteint un pourcentage donné de sa surface agricole utile en bio (plus de 7 % en région Centre-Val de Loire) et/ou plus de 20 % d’approvisionnements bio dans son service de restauration (en valeur d’achat – en euros hors taxes).

« La région Centre-Val de Loire compte 1 600 fermes et 85 000 hectares en bio et en conversion, c’est-à-dire à peine 4 % de la surface agricole de la région, commente Jean-François Vincent, président de Bio Centre. Le label Tarritoire BIO engagé pourrait être un élément d’émulation auprès des collectivités et des élus. C’est une partie intégrante du plan bio adopté par le Conseil régional. Des moyens importants vont être déployés pour l’agriculture biologique. Un des grands enjeux que l’on a sur un territoire comme le nôtre, c’est de relocaliser fortement l’approvisionnement de la restauration collective et la passer en parallèle en bio. En région centre-Val de Loire, les signaux sont donc relativement au vert et les politiques s’intéressent au bio. On va donc pouvoir développer ce label assez fortement. »

Une plateforme d’information et de gestion est disponible sur le site www.territoirebioengage.fr. Elle informe sur le label, ses lauréats et permet également la gestion des demandes et le suivi des labellisations.

par Estelle Cuiry

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn