Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Le Conseil Régional lance un appel à la mobilisation économique générale

Mobilisation-Region-Centre-02062020

La visioconférence de presse a réuni autour de François Bonneau, Président de la Région Centre-Val de Loire, Cathy Münsch-Masset, vice-Présidente déléguée à l’Éducation et à l’apprentissage, Charles Fournier, vice-Président délégué à la Transition écologique, Isabelle Gaudron, vice-Présidente déléguée à la Formation professionnelle, Harold Huwart, vice-Président délégué au développement Économique, et Philippe Fournié, vice-Président délégué aux Transports.

 

Face à une situation économique préoccupante et à des alertes sur l’emploi, le Conseil Régional mobilise les forces vives pour « remettre en énergie » l’économie régionale.

Filant la métaphore sur le thème de la guerre, c’est un appel à la mobilisation générale que le président de la région Centre-Val de Loire, François Bonneau, a lancé ce mardi 2 juin lors d’une visioconférence de presse. La mobilisation économique générale, s’entend, pour un « nouveau démarrage » qui « remette en énergie » les forces vives de l’activité économique régionale.

Sur le front de l’emploi, les signaux s’avèrent inquiétants avec une augmentation du chômage de 3% pour les catégories A, B et C en Centre-Val de Loire. Pour Harold Huwart, vice-président en charge du développement économique, cette hausse brutale efface trois années consécutive de croissance. Il se montre très pessimiste pour l’avenir, estimant que « la vague de destruction d’emplois est encore devant nous, alors même que la puissance publique a utilisé une grande partie de ses moyens. »

L’arsenal des aides et financements déployés par l’Etat, les collectivités et les banques a été largement exploité par les entreprises. En Centre-Val de Loire, le PGE (Prêt Garanti par l’Etat) a été utilisé par 12 000 entreprises pour un montant global de deux milliards d’euros. Même « succès » pour le Fonds National de Solidarité auquel ont eu recours près de 80 000 entreprises. Quant au Fonds Renaissance mis à disposition par la Région et les collectivités au profit des entreprises de moins de 20 salariés, il est encore trop tôt pour mesurer son impact mais il a obtenu l’adhésion de l’ensemble des intercommunalités permettant de porter l’enveloppe à 13 millions d’euros au lieu des 12 initialement prévus.

Sur les 300 000 entreprises employeuses du Centre-Val de Loire, la très grande majorité, environ 250 000, n’a pas eu recours à un financement aidé pour le moment mais attendent d’avoir une vision plus complète de la situation.

Un comité permanent de soutien aux entreprises.

La mobilisation économique générale déclarée par l’instance régionale passera par la création d’un comité permanent de soutien aux entreprises ayant pour objectif de coordonner les dispositifs d’accompagnement. « Il est nécessaire d’assurer une bonne coordination entre toutes les instances et de bien exploiter tous les outils dans un ensemble d’une grande complexité » estime François Bonneau.

En termes plus imagés, Harold Huwart préconise de « mieux flécher les aides en fonction des difficultés plutôt que de courir après les trous dans la raquette. » Le comité permanent associera donc les représentant de l’Etat, de l’agence de développement économique régionale Dev’Up, des chambres consulaires et des intercommunalités.

Pour François Bonneau, cette remise en ordre de marche ne devra pas écarter, mais au contraire intégrer les enjeux bioclimatiques. Charles Fournier, vice-président à la transition écologique, ajoute même que la prise en compte de l’efficacité énergétique et de la transformation numérique dans les projets présentés par les entreprises donnera lieu à une bonification.

Certains signes restent cependant rassurants, comme la situation dans les transports routiers régionaux où aucune défaillance n’a été encore signalée. Les travaux sur le réseau ferroviaire ont même repris, comme l’a indiqué Philippe Fournié, vice-président en charge des transports.

La vigilance n’en reste pas moins nécessaire pour que toute la région reste sur le pied de guerre.

Par Bruno Goupille

L’actualité de la Région Centre-Val de Loire

Rentrée dans les lycées

100% des lycées de la région sont prêts à accueillir les élèves depuis le 2 juin avec toutes les dispositions de sécurité sanitaire nécessaires. Le nombre de lycéens accueillis augmentera progressivement au fil des semaines.

Forum relocalisation le 1er juillet

C’est finalement le 1er juillet qu’aura lieu le forum régional sur la relocalisation initialement prévu le 16 juin. Il se tiendra sur le Campus Orléanais et sera retransmis sur Internet.

Relance du plan régional de formation

Mis en sommeil par le confinement, les travaux du plan régional de formation 2021 vont être relancés. Il s’agit de programmer et de retenir les organismes pour près de 27 000 stagiaires et apprentis.

Un pass TER pour les jeunes

Discuté avec les autres régions, un pass transport sur l’ensemble du réseau des TER de France sera proposé aux jeunes pour un montant de l’ordre de 30 €.

Un pack tourisme pour les familles

Comprenant les transports et l’accès aux sites touristiques du Centre-Val de Loire, un pack tourisme familial pour cinq personnes est en préparation sur la base de 92 € pour trois jours et 110 € pour cinq jours.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn