Le baromètre du mécénat régional s’oriente vers le beau temps

La conférence d’Esprit Mécénat du 27 janvier au Lab’O d’Orléans a fait intervenir plusieurs acteurs du mécénat d’entreprise en Centre-Val de Loire.(Photo Ariane Maurisson)

Le mécénat d’entreprise tourne à l’embellie comme le démontre le baromètre présenté lors d’une conférence organisée par Esprit Mécénat qui ouvre une plateforme numérique pour amplifier le mouvement.

Le mécénat s’installe progressivement dans les pratiques sociétales des entreprises. Considéré autrefois comme la chasse gardée des grands groupes, il s’est « démocratisé » au fil des ans et de plus en plus de TPE et PME s’y engagent désormais. Le baromètre du mécénat d’entreprise, qui a été présenté par Esprit Mécénat, fin janvier à Orléans lors d’une conférence, le démontre. Pour la région Centre-Val de Loire, entre 2010 et 2018, le nombre d’entreprises ayant déclaré des dons en région Centre a été multiplié par 3,3. Elles étaient un peu moins de 1 200 donatrices en 2010 et sont passées à près de 3 900 huit ans plus tard. Les estimations sur l’année 2019 confirment cette tendance.
22% pour le mécénat social
« Si en 2020 les entreprises ont maintenu leurs investissements, une incertitude demeure pour 2021 » annonce Clémence Deback, la fondatrice d’Esprit Mécénat. « Mais je suis plutôt optimiste, poursuit-elle, car la crise a mis en valeur le fait que les entreprises veulent continuer à s’engager auprès de leur territoire pour soutenir un tissu associatif dynamique dans le sport, la culture, le social. » Ces trois grands domaines constituent la trilogie classique du mécénat d’entreprise à laquelle il convient d’ajouter l’éducation et la santé. Au hit-parade des domaines prioritaires du mécénat, le social arrive en tête avec 22% du budget national, suivi de la culture et du patrimoine (18%) et, à égalité, par l’éducation et le sport (15% chacun), talonnés par la santé (14%). L’environnement et la biodiversité, classés immédiatement après, ne représentent encore que 7%, mais pourraient progresser rapidement compte tenu de la sensibilité de l’opinion sur ces sujets.
8 133 € de don moyen
Concernant les montants accordés sous la bannière du mécénat, quelles que soient ses formes, la plus grande diversité règne. En région Centre-Val de Loire ou 31,5 M€ ont été récoltés en 2018, le don moyen s’élève à 8 133 €, en baisse d’environ 6%. Au niveau national, le don moyen atteint 800 € pour les TPE, 4 135€ pour les PME, 42 668 € pour les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) et 849 907 € pour les GE (Grandes Entreprises). Pour impressionnant qu’il soit, ce dernier chiffre n’est pas révélateur d’une prédominance des grands groupes car ceux-ci ne pèsent que 0,3% de la totalité des dons, lesquels proviennent majoritairement des TPE (64%) et des PME (32%).
Esprit Mécénat depuis 2016
Le mécénat s’impose donc bien comme une pratique d’engagement idéale pour les petites et moyennes entreprises. C’est précisément pour leur en ouvrir plus facilement les portes que Clémence Deback a fondé Esprit Mécénat en 2016. Après avoir œuvré en tant que responsable communication et mécénat du festival musical de la Chaise-Dieu (Haute-Loire), elle est arrivée à Orléans où l’une de ses premières missions aura été d’accompagner le concours international de piano dans sa recherche de mécènes. Objectif atteint avec 12 000 euros de dotation pour le premier prix et des apports significatifs en mécénat de compétence.
Une boîte numérique à outils
Déléguée régionale de l’Admical, l’association nationale de référence du mécénat d’entreprise, Clémence Deback a franchi une nouvelle étape de son développement en septembre dernier avec la transformation de son entreprise individuelle en SAS « à mission », c’est-à-dire répondant à des objectifs sociaux et environnementaux. Deux associées l’ont rejointe dans cette nouvelle aventure, Aline Bouchard de la Poterie et Karine Prigent, autour du lancement d’une plateforme numérique baptisée « We by Esprit Mécénat ». Ouverte le 27 janvier dernier, elle se veut un espace de mise en relation entre associations, porteurs de projets et mécènes potentiels. Ils y trouvent des outils d’analyse des besoins et des moyens ainsi que de gestion de la relation avec notamment un kit de communication. Une « boîte à outils » pour dire « we » au mécénat !

Par Bruno Goupille

Depuis 2010, le mécénat progresse régulièrement en Centre-Val de Loire tant en nombre d’entreprises donatrices qu’en montant.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn