Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

L’agneau de Sologne, un produit d’exception !

[Publi-Information]

La Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher accompagne le Syndicat de défense et de promotion de l’Agneau de Sologne pour la reconnaissance de ce produit unique et local en Indication géographique protégée (IGP).

Le Syndicat de défense et de promotion de l’agneau de Sologne s’est créé récemment pour développer la filière ovine Solognote avec une volonté de proposer un produit d’excellence au consommateur. Initié il y a 10 ans, les 25 éleveurs adhérents relancent aujourd’hui le projet, avec le soutien de la Chambre d’Agriculture et l’URGC (Union pour les Ressources Génétiques du Centre-Val de Loire). Le travail se concentre notamment sur la réalisation d’un cahier des charges en vue de la certification en IGP autour de 2025. Ce signe de qualité identifie un produit agricole dont la qualité, la renommée ou toute autre caractéristique est liée à son origine géographique.

Ainsi, la spécificité, la qualité, la réputation de l’agneau de Sologne ainsi que le savoir-faire des éleveurs sont de forts atouts pour l’obtention de cette reconnaissance. Grâce à ses caractéristiques particulières, la race n’a cessé de se développer ces dix dernières années et le nombre d’élevage en zone Sologne s’agrandit régulièrement.

Il est important de souligner que depuis l’époque gallo-romaine, l’élevage de mouton est présent en Sologne. En effet, la brebis Solognote est historiquement utilisée pour valoriser des espaces de médiocre qualité, les bords de rivière et les sous-bois. Dans son berceau d’origine, la Sologne, elle entretient notamment les bords de Loire et du Cher. Cette race locale qui se caractérise par sa petite taille, sa toison de couleur bise, sa tête et ses pattes rousses rustiques est donc particulièrement adaptée à sa région.

La viande de l’agneau de Sologne élevé en plein air dans la plus grande tradition a également un goût spécifique. En effet, son gigot, plus long que rond pour le même poids, se distingue par une faible proportion de gras de de déchets. Sa saveur douce et la finesse de sa chair sont très appréciées. Vous la retrouvez d’ailleurs déjà sur les plus grandes tables du département comme chez « A la Maison d’à Côté » ou « Assa » mais aussi reconnue et référencée chez les Maitres Restaurateurs.

La Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher a pour objectif d’accompagner le développement de filières territorialisées comme celle de l’agneau de Sologne. L’impact positif de ces filières se mesure en termes économiques – chiffre d’affaires, investissements, emplois crées… – mais aussi en termes de retombées pour le développement et l’image des territoires. De nouveaux projets émergent régulièrement et les conseillers de la Chambre d’agriculture accompagnent avec passion ces structures porteuses de projet qui sont souvent de petite taille et disposant de moyens limités pour mettre en œuvre leur projet. « Avec le groupe d’éleveurs Agneau de Sologne, nous travaillons à la constitution d’un dossier solide dont l’objectif est d’aboutir à un IGP. Le rôle du conseiller est double dans l’accompagnement d’un projet de filière territorialisée ; nous aidons aux démarches administratives mais nos connaissances techniques nous permettent également de guider les agriculteurs dans la rédaction d’un cahier des charges adapté à l’objectif » explique Jennifer Baudron, Conseillère petits ruminants à la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher.

Rendez-vous en 2025 pour fêter la reconnaissance officielle de l’agneau de Sologne en IGP !

https://www.agneau-de-sologne.fr/

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn