Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

L’agence d’attractivité du Loir-et-Cher est née

LetC-Attractivite-CCS

Les membres du conseil d’administration de « Loir-et-Cher attractivité ». Photo : C.C-S

Renforcer et promouvoir l’attractivité du département sont les principales missions de  « Loir-et-Cher attractivité », dont l’assemblée générale constitutive s’est déroulée le 2 juillet, au Conseil départemental.

« Loir-et-Cher attractivité » a pour objectifs de mettre en avant les atouts du Loir-et-Cher comme sa situation géographique, son accessibilité, son patrimoine, ses infrastructures et son cadre de vie, afin de renforcer et promouvoir son attractivité. « La création de cette agence est le fruit d’une volonté partagée par les élus, mais aussi une ambition commune avec les acteurs publics et privés de notre territoire », a souligné Nicolas Perruchot, président du Conseil départemental, lors de l’assemblée générale constitutive, le 2 juillet. Professionnels du public et du privé, chambres consulaires, intercommunalités, représentants des employeurs et des salariés, mais aussi branches professionnelles, se regroupent donc pour proposer une offre de services propres, visant à valoriser le territoire et à attirer de nouveaux acteurs. Sous statut associatif, « Loir-et-Cher attractivité » est dirigée par Karine Gourault qui a été pendant douze ans déléguée générale du Medef Loir-et-Cher. L’agence sera chargée de susciter, favoriser, coordonner, concevoir, mener toute initiative de nature à concourir au développement de l’attractivité du Loir-et-Cher ainsi qu’à sa promotion en France et à l’étranger. « Sa raison d’être est de mettre en fierté, en mouvement, en devenir les potentialités de nos territoires porteurs d’emplois et de solidarités, pour un avenir plus vert, plus connecté », a annoncé Nicolas Perruchot. Il s’agit aussi d’accentuer la prospection et l’accueil de talents, et d’organiser, par exemple, l’accompagnement à l’installation de professionnels de santé pour lutter contre la désertification médicale. « Les champs d’interventions sont larges et visent à compléter ce qui est déjà fait en respectant les compétences de chacun car nous avons besoin de tout le monde pour travailler ensemble intelligemment », précise Nicolas Perruchot. Cependant, le président du Département a souligné l’importance de la question de la taxe foncière qui peut conforter ou non des projets de développement économique ou d’entrepreneurs. Un point sur lequel Yvan Saumet, président de le Chambre de commerce et d’industrie de Loir-et-Cher, a insisté : « Je demande aux élus d’être attentifs à la fiscalité qui fait partie des principaux critères d’attractivité pour les entreprises ». En effet, la CCI a réalisé une enquête auprès des entreprises de plus de deux salariés du département, afin de mieux connaître leurs difficultés, l’image qu’elles ont du territoire et leurs attentes prioritaires en matière de développement économique. En résumé, ce qui permet d’attirer et de conserver les talents sont : le cadre de vie (dynamique économique avec des emplois pour toute la famille, espaces naturels, offre de soins et d’enseignement), une fiscalité adaptée sur le foncier bâti pour permettre aux salariés de s’installer durablement sur le territoire, des infrastructures qui permettent une connexion avec les métropoles et une mobilité multi-modale pour les trajets quotidiens dans le département, mais aussi une offre de services et de commerces avec la présence d’enseignes locomotives et de lieux de convivialité et de divertissement.  

Les membres de « Loir-et-Cher attractivité »

Bureau :
Président :
Nicolas Perruchot, président du conseil départemental de Loir-et-Cher

1er vice-président : Yvan Saumet, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Loir-et-Cher

2nd vice-président : Pascal Bioulac, vice-président du conseil départemental, maire de Lamotte-Beuvron

Secrétaire : Laurent Brillard, président de la communauté d’agglomération Territoires Vendômois

Trésorier : Catherine Lhéritier, vice-présidente du conseil départemental

Les autres membres:

– Philippe Sartori, président de l’agence de développement touristique Val de Loire – Loir-et-Cher

– Philippe Gouet, Bernard Pillefer, représentant le conseil départemental de Loir-et-Cher

– Anne Chavigny, dirigeante du Groupe Chavigny

– Nicolas Gascoin, directeur de l’INSA Centre Val-de-Loire

– Jean Luc Brault, président de la Communauté de communes Val-de-Cher Controis

– Patrick Marionneau, dirigeant de Emka Electronique

– Franck Vilijn, directeur de Chiesi et président du GREPIC

 

Par Chloé Cartier-Santino

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn