La Touraine s’emballe pour le vrac !

drive du bon sens tours

Nolwenn et Cécile Auclair du Drive du Bon Sens 

Pilier de la démarche « zéro déchet », la vente en vrac se développe à grande vitesse en Touraine, avec l’émergence de différentes épiceries, sédentaires ou ambulantes, et même la création d’un drive avec contenants consignés.

La vente en vrac, c’est-à-dire de produits sans pré-emballages, se développe à grande vitesse dans les magasins spécialisés, souvent bio et locavores, mais aussi dans les rayons de nombreux supermarchés.

Elle représente aujourd’hui plus de 850 millions d’euros de chiffre d’affaires chaque année, contre à peine 100 millions en 2013 selon l’association nationale Réseau Vrac.

Les avantages du vrac :

  • économiques : réduction des coûts pour le consommateur, via l’absence d’emballage et de marketing, possibilité d’acheter des petites quantités selon ses besoins (plus de gaspillage), et redynamisation du tissu économique local
  • écologiques : réduction du poids de nos poubelles ( l’emballage représenterait 1/3 du poids de nos déchets )
  • sociaux : création de lien social en rapprochant commerçants, clients et producteurs

Les enseignes zéro déchet en Touraine :

En 2016, l’épicerie Day by Day (franchise précurseur dans la vente en vrac en France) s’installait à Tours rue des Halles. Depuis, la Touraine voit naître d’autres projets d’épiceries, comme Sur la Branche ou Au Tour du Vrac à Tours, O P’tit Vrac à Amboise, La Mesure à Saint Avertin ou Graines de Loire à Langeais. Des commerces ambulants arpentent aussi les marchés tourangeaux: Mini Ma Liste (dans le secteur de Loches) et Tour’N’Vrac (à Sainte-Maure-de-Touraine, Descartes, Ligueuil…)

Nouvelle avancée dans le secteur du vrac, l’ouverture prochaine (mars 2020) du premier drive zéro déchet d’Indre-et-Loire : le Drive du Bon Sens (www.ledrivedubonsens.fr) « Notre projet répond aux besoins d’une consommation écoresponsable tout en restant pratique, en limitant les déplacements des consommateurs » expliquent les fondateurs Cécile et Nolwen Auclair, installés dans la commune de Thilouze (37), et qui pratiquent depuis longtemps une démarche zéro déchet en famille.

Le principe de ce drive responsable ? Le même qu’un drive classique, à la différence que les denrées sont conditionnées dans des bocaux en verre ou sacs en tissu consignés, et délivrées soit dans des cagettes en bois consignées (fabriquées à Chinon), soit dans les cabas du client au moment de la réception. Les 600 produits en ligne (alimentaires secs et frais, produits d’hygiène et d’entretien de la maison, aliments pour animaux …) sont bio à 90% et locaux à 70%. « Nous lancerons une opération de financement participative dès le 10 février 2020 pour nous permettre d’augmenter rapidement le nombre de références » souligne Nolwen. Et comme de nombreuses autres épiceries, le Drive du Bons Sens proposera des ateliers DIY ou autres animations autour du zéro déchet.

Notons que pour créer cette SARL le couple a bénéficié d’un prêt à taux zéro de 10 000€ attribué par le réseau associatif de financement Initiative Touraine Val de Loire.

Par Clémentine Chauveau

Pour aller plus loin :

  • Association Zéro Déchet en Touraine (zerodechettouraine.org)
  • La blogueuse et auteure tourangelle Camille Ratia fait figure dans l’univers du zéro déchet avec 15,3K abonnés Instagram et de nombreuses interventions dans la région Centre Val de Loire (camille-se-lance.com)
  • ReBout’, projet de filière locale de réemploi des bouteilles en verre en Indre-et-Loire avec pour objectif de relancer le système de la consigne. Ce projet a intégré l’incubateur de l’URSCOP, dispositif de l’Economie Sociale et Solidaire et soutenu par la Région Centre. Contact : rebout37@gmail.com
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn