Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

La mission mécénat de la Ville de Blois fédère les acteurs locaux autour de projets d’intérêt général

Le vendredi 22 mai 2020 à Blois au château royal des prises de vue photographiques des nouveaux jardins depuis la Tour du Foix et depuis les jardins eux-même.

Les jardins de la Terrasse du Foix au château royal. ©Nicolas Wietrich – Ville de Blois

La Ville de Blois souhaite inciter particuliers et entreprises à contribuer à son attractivité, en participant à des projets d’intérêt général, via du mécénat ou du sponsoring. Un appel aux dons est d’ailleurs lancé pour la restauration de l’église Saint-Nicolas qui débutera fin 2020. 

Le mécénat à Blois remonte à la Renaissance avec François 1er, surnommé le « roi mécène », mais aussi Catherine de Médicis qui était considérée comme l’une des plus grandes mécènes du XVIe siècle. Ils ont ainsi contribué à leur époque, au rayonnement de la ville en soutenant l’art ou la culture. Forte de nombreux atouts patrimoniaux, culturels et touristiques, Blois a toujours bénéficié de mécénat de manière ponctuelle mais c’est en 2019 qu’une mission mécénat et partenariats a été créée par la Ville pour structurer et professionnaliser cette démarche. « Inciter davantage de particuliers et d’entreprises à contribuer à des projets d’intérêt général autour de valeurs communes, participer au renforcement de l’attractivité de Blois et du territoire en cultivant une culture du mécénat mais également, accompagner les entreprises dans leur démarche de mécénat ou de sponsoring sont les objectifs de cette mission dont j’ai souhaité la création », indique Marc Gricourt, maire de Blois. La première grande opération de mécénat a été lancée dès 2018 pour la création des jardins de la terrasse du Foix, située au cœur du château royal de Blois, qui offre un panorama exceptionnel sur la ville et la Loire. « Ce projet financé à 56 % par du mécénat d’entreprises a été une belle réussite avec notamment un soutien financier de 180 000 € du CIC Ouest », souligne Maxime Blot, chef de projet mécénat et partenariats. Et la Ville recherche du mécénat ou du sponsoring dans les domaines diversifiés de la culture, du patrimoine, du sport et de la santé, de l’éducation, de l’environnement mais aussi du social qui permettent de faire écho aux préoccupations des donateurs et aux attentes de la population.

 « Construire un partenariat gagnant-gagnant »

En effet, le mécénat permet d’accélérer les projets en démultipliant la capacité d’agir, de leur donner une portée plus importante mais aussi de créer un lien durable avec les entreprises. « Chaque partenaire est accompagné avec le même niveau d’attention pour élaborer un partenariat sur-mesure », précise Maxime Blot qui accompagne déjà une quarantaine d’entreprises dans cette démarche. Bien que la démarche soit généreuse, les donateurs peuvent bénéficier d’une déduction fiscale incitative (60 % pour les entreprises et 66 % pour les particuliers) et en remerciements, la Ville peut leur proposer des contreparties (dans la limite de 25 % du don) comme de la communication (affiches, Blois Mag, réseaux sociaux…), des invitations à des évènements (inauguration, visites privées) ou encore la mise à disposition d’espaces de prestige (privatisation du château royal de Blois…). Le mécénat peut prendre différentes formes : mécénat financier (don en numéraire), mais aussi mécénat de compétences (mise à disposition de salariés), ou encore mécénat en nature (dons de biens ou mise à disposition de matériel). Quant au parrainage (sponsoring), il s’agit pour les entreprises de faire un apport financier ou matériel qui leur donne de la visibilité sur une manifestation, c’est une démarche davantage commerciale. Plus largement, mécénat et sponsoring sont réalisés régulièrement sur des évènements qui rythment la vie blésoise : Des Lyres d’hiver, le réveillon solidaire au château, le Macadam, Rêves urbains, la Journée citoyenne, mais aussi pour des lieux culturels comme la Maison de la magie. « Pendant le confinement, certaines entreprises ont fait preuve de solidarité et ont apporté leur aide à la collectivité au bénéfice de la population. Il y a donc un lien sincère et enrichissant qui s’installe », souligne Maxime Blot.

Vue aérienne de l’église Saint-Nicolas de Blois. ©Eglise-StNicolas-Jean.Philippe.Thibault-Joel.David

 

Devenir mécène, pourquoi pas vous ?

La Ville de Blois a créé une mission mécénat et partenariats dédiée pour accompagner particuliers et entreprises tout au long de leur démarche de mécénat ou de parrainage. Lorsque la Ville lance un projet, l’entreprise qui souhaite faire un don signe une convention et la charte éthique de mécénat. Puis, lorsque le don est reçu, elle met en œuvre des remerciements et contreparties. Toutes les entreprises peuvent faire du mécénat, peu importe leur taille, leur domaine d’activité et leur budget (TPE, PME, filiales de grands groupes, artisans, commerçants, ETI, groupements d’entreprises, etc.). Chaque partenaire est accompagné par la collectivité quel que soit son niveau d’engagement.

Plus d’informations dans le guide pratique du mécénat : www.blois.fr/mecenat

L’Eglise Saint-Nicolas : apportez votre pierre à l’édifice !

L’église Saint-Nicolas est classée Monument historique depuis 1840. Malgré les nombreuses restaurations qui ont été menées depuis la Seconde Guerre mondiale, elle présente d’importants désordres comme des infiltrations d’eau dans les maçonneries et les combles, des fissures et affaissements de la nef mais aussi des défauts de stabilité des murs. Tout cela pourrait menacer à terme son intégrité. C’est pourquoi la Ville de Blois a établi un plan de travaux pluriannuel pour pallier les dégradations les plus urgentes. Le chantier va durer six ans pour un budget de travaux de plus de 2 700 000 euros HT. L’opération de restauration de cet édifice emblématique sera lancée lors des Journées européennes du patrimoine, le 19 septembre. La Ville apporte déjà 565 000 euros pour la première tranche mais ce chantier colossal nécessite des fonds multiples et de nombreux partenaires publics et privés. Une campagne de dons va donc être réalisée au niveau national par le biais de la Fondation du patrimoine. Il s’agit de la première campagne de mécénat participatif de la Ville. « Nous faisons appel aux entreprises, grands donateurs, organismes dédiés et citoyens qui souhaitent soutenir ce projet afin de préserver ce joyau architectural du Val de Loire et une fois restaurée, de le mettre en valeur avec l’ensemble du quartier des Arts », explique Maxime Blot, chef de projet mécénat et partenariats à la Ville de Blois. Il est donc possible de faire un don en ligne (www.fondation-patrimoine.org/65981). Concernant les entreprises, un partenariat sur-mesure peut être créé en fonction de leurs attentes. Le premier objectif de la collecte est d’atteindre 50 000 € pour les travaux du massif occidental (façade) qui commenceront en décembre 2020.

Plus d’infos :

Ville de Blois – Mission mécénat et partenariats

Maxime Blot – 9 place Saint-Louis, 41000 Blois
Tél. : 02.54.44.50.19 – 06.33.13.47.97 mecenat@blois.fr

www.blois.fr

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn