Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Implanté dans le Loiret, le groupe Mars fait un don pour les refuges d’animaux

Usine-St-Denis-Hotel-photo Mars-Petcare

L’usine Mars de Saint-Denis de l’Hôtel produit des aliments pour animaux – © photo Mars Petcare

Connu pour ses confiseries, le groupe américain Mars fabrique aussi des aliments pour animaux, notamment dans son usine de Saint-Denis-de-l’Hôtel (Loiret). Un don va bénéficier aux refuges de chiens et chats.

Au niveau mondial, c’est un don de 20 millions de dollars pour lutter contre le Covid 19 qu’a annoncé début avril le groupe Mars. Le géant américain (35 Md$ de chiffre d’affaires), présent dans 80 pays, possède quelques-unes des plus grandes marques de confiserie (M&M’s, Snickers, Twix…) et fabrique aussi des aliments pour animaux de compagnie (Pedigree, Royal Canin, Whiskas…) notamment pour la France et l’Europe dans son usine de Saint-Denis de l’Hôtel, près d’Orléans.

Au niveau national, le don se traduit par le fourniture de 27 000 équipements de protection aux personnels de santé, un chèque de 150 000 euros en faveur de la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, et la livraison de 250 tonnes de produits alimentaires (riz, blé dur à cuire, chocolats et petites confiseries) pour les hôpitaux, et d’aliments pour animaux au profit des refuges et associations de protection animale.

Les dons en nature vont bénéficier en priorité aux associations caritatives des régions dans lesquelles le groupe est implanté, à savoir l’Alsace, le Nord, l’Occitanie et le Centre-Val de Loire.

50 associations régionales bénéficiaires

L’usine de Saint-Denis de l’Hôtel, ainsi que celle d’Ernolsheim-sur-Bruche en Alsace, seront donc mises à contribution pour fournir des boites de nourriture pour animaux de compagnie à plus de 400 refuges ou associations de protection animale. Pour la région Centre val de Loire, une cinquantaine d’associations recevront ces dotations en nature. Un geste particulièrement bien venu dans la mesure où les refuges pour animaux sont saturés en raison du confinement qui empêche les visites pour l’adoption.

Pour la représentante du Groupe Mars en France, Stéphanie Domange, « il est de notre responsabilité d’aider celles et ceux- personnes malades bien sûr mais aussi personnes en situation de détresse sociale- qui sont particulièrement impactés par la crise actuelle. Nous souhaitons également leur permettre de continuer à nourrir au mieux leurs animaux de compagnie, conformément à notre engagement de longue date pour le bien-être animal ».

Les deux usines françaises de fabrication d’aliments pour animaux font travailler environ 880 salariés. Depuis 2019, des investissements de l’ordre de 15 millions d’euros ont été engagés sur le site de Saint-Denis de l’Hôtel afin de passer de la fabrication de boites métalliques à celle de sachets, segment en plein développement. Un plan de réduction d’effectif de l’ordre de 140 postes a été programmé jusqu’à la fin 2021, accompagné de mesures de reclassement.

Le géant américain de l’agroalimentaire dispose également d’une importante unité en Eure-et-Loir, à Marboué près de Châteaudun, avec l’usine de céréales prêtes à cuire Ebly. Elle produit chaque année plus de 25 000 tonnes de céréales sous les marques Ebly et Uncle Ben’s.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn