Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Feuillette : une boulangerie en plein essor

Le groupe Feuillette a posé la première pierre de son nouvel atelier de production qui ouvrira en 2022

Le 3e réseau français de boulangeries n’est autre que la Maison Feuillette, une entreprise du blaisois. Une croissance qui engendre investissements et embauches.

Après un brevet de maîtrise en pâtisserie, Jean-François Feuillette se perfectionne aux côtés de Pierre Hermé puis au Georges V à Paris. Il revient à Blois en 2005 où il reprend la boulangerie au pied du château royal, rue des Trois-Marchands. Après 4 ans au fournil blésois, il crée un concept de boulangerie-pâtisserie avec salon de thé pour que les clients se sentent « comme à la maison ». La Maison Feuillette s’installe alors à Saint-Gervais-la-Forêt, à La Chaussée-Saint-Victor et à Vendôme. Dans sa boutique vendômoise, il ose « faire 80 % de mon chiffre d’affaires avec 25 % des produits ». Le succès de cette initiative le conduit à lancer sa franchise. « Le concept s’exporte rapidement en dehors des frontières du Loir-et-Cher. Je me suis mis à embaucher 50 personnes par an », affirme l’entrepreneur de 41 ans.

 Un nouvel atelier pour 2022

« La majorité des recettes proposées sont réalisées sur place, directement en boulangerie, par nos équipes de boulangers, pâtissiers et traiteurs. D’autres produits et préparations plus complexes sont élaborés dans l’atelier central de production » implanté à Blois-Vienne depuis 2014. Cet atelier était prévu pour assurer une qualité homogène dans une quarantaine de boutiques. Aujourd’hui, le réseau en compte 41 dont 21 franchisées. Et Jean-François Feuillette espère continuer à ouvrir une boutique par mois. Pour pourvoir à l’approvisionnement du groupe grandissant, un nouveau laboratoire de 5000 m2 est en cours de construction au parc d’activités des Châteaux à La Chaussée-Saint-Victor, à côté du siège social inauguré l’année dernière. Un investissement de 7 millions d’euros qui permettra de fournir une centaine de boulangeries, d’employer « près de 150 personnes, soit un doublement des effectifs actuels », et d’atteindre les 200 M€ de chiffre d’affaires d’ici 5 ans. « Nous tenons à conserver une qualité artisanale. C’est cette dernière qui limitera notre développement. »

Laëtitia Piquet

Site Internet : https://www.feuillette.fr

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn