ESAT PAUL-LEBRETON : soutenir l’emploi des personnes en situation de handicap par la taxe d’apprentissage

[Publi-Information]

L’Esat Paul-Lebreton, qui emploie 200 personnes en situation de handicap, réalise de nombreux investissements pour garantir les emplois de ses salariés. Pour financer ces projets, il se tourne vers les entreprises locales afin que ces dernières lui versent leur taxe d’apprentissage.

Conditionnement de produits, assemblage simple de pièces automobiles, opérations de câblage électrique et de montage de pièces électroniques, mise sous pli, entretien des espaces verts,  traitement du courrier. restauration de mobilier, ébénisterie, tapisserie pour l’ameublement, rempaillage de chaises… Certaines tâches traitées en atelier, d’autres mises en place au sein de l’entreprise cliente, hors des murs de l’ESAT, dans le cadre de contrats de prestations de service… Les activités proposées par l’Esat* Paul-Lebreton, qui se positionne globalement comme sous-traitrant pour l’industrie et l’artisanat, sont diverses et variées.

Et elles pourraient l’être bientôt encore plus grâce à l’arrivée, en août dernier, d’une nouvelle directrice adjointe, Priscila Hannedouche, qui a également pris la casquette de responsable du développement commercial. « Mon rôle est de renforcer notre attractivité, notre image. Trouver de nouvelles activités, faciliter l’ouverture à de nouveaux marchés », expose-t-elle.

Pour cela, l’Esat Paul-Lebreton doit investir dans du nouveau matériel. Et il a besoin des entreprises du territoire : ces dernières peuvent le soutenir en lui versant leur taxe d’apprentissage. « En répondant à cet appel, les entreprises apportent un soutien précieux à notre établissement, commente Priscila Hannedouche. Elles affichent une image d’entreprises socialement responsables. Un Esat n’a pas un rôle occupationnel. C’est un véritable tremplin pour des personnes pleines de potentiel. Nos métiers peuvent être très techniques. Les fonds collectés via la taxe d’apprentissage peuvent engager des projets d’investissement, d’insertion, de structure. Les personnes en situation de handicap ont besoin de moyens spécifiques pour pouvoir répondre aux exigences de l’emploi. »

 

* Esat : Établissement et service d’aide par le travail

Alors, aidez l’Esat Paul-Lebreton à maintenir l’employabilité des personnes en situation de handicap en lui versant votre taxe d’apprentissage !

En pratique :

  • code Siret : 324 191 261 00134
  • code école : E3480
  • UAI : 04 50 38 XL

Contact :

Priscilla Hannedouche

[Publi-Information]
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn