Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Développement de solutions pour la mobilité

IMG_2474

Joseph Augugliaro, directeur de Mobilité 41 (à droite) et son équipe.

L’association Mobilité 41 étend ses services pour favoriser la mobilité inclusive de 300 bénéficiaires par an sur le département du Loir-et-Cher.

 Mobilité 41 met des véhicules à disposition des publics fragilisés. Elle leur fournit des vélos grâce à une convention avec le fonds d’action sociale du travail temporaire et des scooters peuvent être loués par les bénéficiaires du RSA et les jeunes en difficulté avec l’aide du Département. Quant aux demandeurs d’emploi, il s’agit d’un financement régional. Ce sont les travailleurs sociaux qui « nous sollicitent pour que les bénéficiaires puissent se rendre sur leur lieu de travail ou de formation ». L’association enregistre 10 000 à 14 000 jours de location par an.

 De la location de deux-roues à la plateforme de mobilité

Depuis deux ans, avec l’arrivée de Joseph Augugliaro au poste de directeur, Mobilité 41 opère une restructuration et un développement. L’association est devenue une plateforme de mobilité où se trouvent à la fois de la location et du conseil. Via la fédération régionale Mob’In et une convention avec Pôle Emploi dans les départements 18, 36 et 41, un poste de conseiller en mobilité a été créé « pour les accompagner pendant une durée déterminée de manière à ce qu’ils ne soient plus jamais captifs de nos solutions temporaires et qu’ils puissent à terme être autonomes dans leur capacité à se déplacer et indépendants par rapport à ce qu’ils ont à disposition ». Ce conseiller « leur donne des outils » notamment pour restaurer leur confiance en eux.

D’autres projets sont en route

Pour compléter ses services, Mobilité 41 propose désormais la location d’une voiture. Une seule pendant la phase de test pour mieux appréhender le risque financier et ne pas mettre en péril la location de deux-roues qui répond aux besoins d’un public différent. L’automobile est demandée par ceux qui sont en incapacité physique d’utiliser un scooter et les foyers monoparentaux. L’ambition de la structure est de généraliser l’essai local en une offre de 12 automobiles sur tout le département.

Joseph Augugliaro projette de « mailler le champ des besoins » avec ses partenaires dans le but « que Mobilité 41 devienne le guichet unique des problématiques de mobilité inclusive » où toute personne orientée vers eux trouverait une solution et un accompagnement.

L’association travaille également à la création d’une pépinière d’entreprises et d’un garage solidaire avec une double tarification (une similaire aux autres garagistes pour les clients et une tarification sociale réservée aux bénéficiaires).

Il restera la problématique du transport à la demande (pour passer un entretien d’embauche par exemple) pour laquelle le directeur cherche une source de financement durable ou un modèle économique.

Mobilité 41 – 3, rue de Pruniers
41200 Romorantin-Lanthenay- Tél : 02 54 83 88 12 – contact@mobilite41.fr

http://mobilite41.fr

Pour faire un don : https://www.espaceasso.caisse-epargne.fr/app/site/13280-mobilite41

par Laëtitia PIQUET 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn