Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Beauval : le dôme équatorial ouvre ses portes

Beauval-dome-CCS (2)

Pour ses 40 ans, le Zooparc de Beauval s’est offert un gigantesque dôme équatorial où se trouvent plus de 25 000 animaux. Il ouvre au public samedi 8 février 2020.

Après deux ans et demi de travaux, le nouveau dôme équatorial du ZooParc de Beauval est ouvert. Une immersion totale et dépaysante dans une forêt tropicale à la rencontre notamment d’espèces rares comme les petits singes saïmiris, lamantins, loutres géantes, dragons de Komodo, hippopotames pygmées, tamandua (fourmilier d’Amérique du Sud), ou encore chauves-souris de Rodrigues. Un projet unique au monde dans sa conception, la taille des bassins et la diversité des espèces. « Au départ, j’avais l’idée de faire une nouvelle serre pour les lamantins que j’avais installé en 1997 car leur bassin n’était plus à l’image de Beauval », raconte Rodolphe Delord, directeur du ZooParc, avant de poursuivre : « Finalement, ils ont un bassin six fois plus grand qu’auparavant et j’ai souhaité sensibiliser le public à la conservation des espèces et la biodiversité en leur faisant passer un moment de rêve en tournant autour de l’équateur ». Ce sont uniquement des entreprises françaises, dont 27 locales qui ont participé à la construction du dôme. Cette serre bioclimatique où la température tourne autour de 25°C dispose de différents types de vitrages qui captent les rayons du soleil sans trop chauffer l’été grâce à un système qui permet de ventiler et aérer. Avec cette nouveauté, le ZooParc qui a enregistré 1 600 000 entrées en 2019 espère battre ce record et attirer plus de visiteurs en hiver.

Par Chloé Cartier-Santino

Le dôme équatorial en chiffres :

  • 2,5 ans de travaux
  • 40 millions d’euros d’investissement
  • 38 mètres de haut (soit un immeuble de 10 étages)
  • 9706 vitres
  • 15 000 m² de verre
  • 1 hectare de visite
  • une vingtaine de bassins et aquariums
  • 200 espèces
  • 25 000 animaux
  • plus de 2000 plantes
  • 80 arbres entre 6 et 14 m de haut

© Photos : Chloé Cartier-Santino

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn