Antoine Rollin rejoint Gilles fouquet, PDG d’ITF Imprimeurs qui ouvre un bureau à Blois

[Publi-information]

Alors que l’imprimerie Rollin a cessé son activité au mois de mars de l’année dernière, Antoine Rollin a rejoint l’un de ses anciens partenaires. Les deux imprimeurs ont choisi de faire cause commune en ouvrant un bureau à Blois, mettant à profit leurs savoir-faire industriels. Gilles Fouquet veut quant à lui, accentuer son développement sur le Loir-et-Cher et sur la région Centre.

L’usine et le siège sont installés à Mulsanne dans la Sarthe, autant dire « la porte à côté » à l’heure du numérique. Trois autres personnes, issues de l’ancienne équipe Rollin, y sont présentes pour conquérir le marché d’entreprises, de collectivités et d’associations, demandeuses de qualité et de nouveautés. L’association fait merveille, avec 105 salariés, le chiffre d’affaires d’ITF Imprimeurs est en hausse de 20% en 2021 pour atteindre les 12M€.

Quand l’imprimerie se fait services

« On se positionne sur les mêmes marchés que l’imprimerie Rollin, explique Gilles Fouquet, PDG du groupe ITF. En parallèle de l’offset traditionnel, nous développons aussi des marchés issus des nouvelles technologies, notamment dans l’impression numérique grand format (sérigraphie et signalétique), le packaging, des solutions de façonnage, et même une offre digitale de vente en ligne ».  

Ce dernier point est particulièrement novateur et révélateur d’un marché qui évolue. Il est souvent dédié aux entreprises organisées en réseau de bureaux ou d’agences, peu importe leurs tailles. « Pour elles, nous créons des boutiques personnalisées et privées en ligne, explique Antoine Rollin. Sorte de plateformes sur lesquelles, chaque membre peut commander ses cartes de visite, leaflets et même goodies. Nous nous chargeons de la logistique, donc de l’impression, du stockage et bien sûr des livraisons ». L’imprimeur se fait ainsi assembleur de compétences, en mettant en commun les solutions techniques de ses fournisseurs.

 

L’imprimerie connectée

Sérigraphie, Offset et découpe, ITF, répond donc à tout. « Mais par l’imprimerie connectée, on sait aussi imprimer des codes-barres et QR codes, ajoute Gilles Fouquet, et surtout, gérer tout le lien digital qui va avec. Le papier ne disparait pas, il est une porte d’entrée avant de basculer sur un site de communication ».

La nouvelle imprimerie est connectée.

Bureau de Blois et showroom : 13, rue Claude Bernard

ITF, entreprise de la Sarthe, a donc choisi d’investir dans le Loir-et-Cher.

Son patron Gilles Fouquet, est par ailleurs président d’ImpriFrance, premier groupement d’imprimeurs dans l’hexagone. Ce collectif mutualise les achats, certaines formations, et même certains emplois de techniciens spécialisés. Ajoutons qu’ImpriFrance fait le choix résolu de cultiver la RSE de ses entreprises adhérentes. Gilles Fouquet est à la manœuvre.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn