Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Agglopolys : valoriser les atouts du territoire pour favoriser l’emploi

DSC_0029 - Copie

La Communauté d’agglomération de Blois joue sur tous les tableaux pour attirer nouvelles entreprises, nouveaux habitants, étudiants, mais aussi touristes sur le territoire. Accompagner et favoriser la création d’emploi est une priorité et des actions sont également menées pour faire connaître le territoire au niveau national.

« Notre territoire a la chance d’être équilibré entre une économie productive et une économie résidentielle », explique Christophe Degruelle, président d’Agglopolys avant d’ajouter : « L’attractivité du territoire passe donc par un ensemble de mesures en direction des entreprises, des touristes, des futurs habitants mais aussi des futurs étudiants. Nous avons une approche systémique en jouant sur différents registres ». En effet, l’agglomération de Blois bénéficie d’un tissu d’entreprises industrielles diversifié, d’une population étudiante importante, mais aussi de retraités, de résidences secondaires et de nombreux attraits touristiques. Le développement du tourisme constitue d’ailleurs l’un des axes majeurs de l’attractivité de l’agglomération et plus largement du département. « C’est un créateur de richesses avec des emplois non délocalisables, de l’économie pour les commerces, une qualité de vie pour les habitants et des revenus complémentaires pour les ménages qui font de la location », souligne le président. L’année 2019 a enregistré une hausse de la fréquentation touristique et du nombre de nuitées sur le territoire. « Cette croissance a été boostée par les 500 ans de la Renaissance mais ce sont aussi 12 ans d’investissements permanents dans des équipements touristiques qui participent aussi à la qualité du cadre de vie de nos habitants », ajoute Christophe Degruelle. Le prochain grand projet sera la réalisation d’une passerelle sur la Loire qui, d’ici 2022, reposera sur les piles de l’ancien barrage du lac de Loire « La politique de rénovation des centres-bourgs qui est menée participe aussi à avoir un paysage qualitatif », poursuit le président. La qualité de vie joue un rôle majeur pour que les entreprises restent et investissent et que de nouvelles s’installent. Les équipements de qualité sont donc importants. L’agglomération bénéficie du Jeu de Paume qui permet, via l’ADA Blois Basket, de valoriser le territoire et qui accueille aussi des manifestations économiques et culturelles, de cinémas dont les Lobis en centre-ville, de la Halle aux Grains, scène nationale, du centre aquatique Agl’eau… Par ailleurs, la richesse de l’offre de formations dans l’enseignement supérieur est également fondamentale pour attirer des jeunes.

 Faire connaître les atouts du territoire…
Agglopolys participe depuis de nombreuses années à différents salons parisiens (salon de l’immobilier d’entreprise, salon des entrepreneurs, France attractive). Et pour la première fois, début janvier, au salon du travail et de la mobilité professionnelle à Paris, sur le pôle « Je bouge en France ». L’objectif étant de favoriser le recrutement de profils que les entreprises ne parviennent pas à trouver localement, et inciter des porteurs de projets à s’installer sur le territoire.

Pour l’ensemble de ces démarches, Agglopolys associe ses partenaires que sont la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre de métiers et de l’artisanat, ou encore Pôle Emploi.  

… et accompagner les entreprises

Depuis six mois, une chargée de mission « Accueil et mobilité » a été recrutée par la CCI afin d’apporter des réponses concrètes et valoriser les atouts du territoire auprès de personnes qui s’installent ou souhaitent s’installer dans le cadre d’un projet professionnel.

De nombreuses entreprises sont par ailleurs accompagnées dans leurs projets de d’investissement et de développement générateurs d’emplois. Par exemple, dans le domaine pharmaceutique, les laboratoires Chiesi et Lavoisier pour l’extension de leurs bâtiments. Ou encore, dans le domaine des services, l’entreprise Worldline, déjà fortement implantée à Blois, qui va encore développer ses effectifs.

L’attractivité du territoire se construit dans le temps et se poursuit.

Par Chloé Cartier-Santino

Agglopolys, c’est :

  • 8 890 établissements (source INSEE)

  • 50 666 emplois privés et publics (40% du Loir-et-Cher)

  • 7,2 % de chômage sur la zone d’emploi de Blois

20200116_101353_resized - Copie
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn