À Montrichard, Danacare exploite l’or blanc de la Baltique

Frédéric Pillias (à gauche), créateur de Cosmetys, et son formulateur Yacine Hoffmann, étaient présents au salon Cosmetic 360 de Paris en octobre.

À Montrichard, le laboratoire Cosmetys a mis au point une gamme de cosmétiques à base de craie de Rügen, un minéral de la mer Baltique réputé pour ses effets dermatologiques.

1416 km, très exactement, séparent Montrichard de l’île de Rügen, tout au nord de l’Allemagne. Aucun point commun entre les rives du Cher et celles de la mer Baltique qui baigne la plus grande des îles allemandes. Aucun, sinon un minéral au blanc éclatant dont sont faites ses falaises : la craie de Rügen. Celle-ci entre dans la composition des produits dermatologiques élaborés par le laboratoire Cosmetys, une start-up basée à Montrichard. « Les bienfaits de la craie de Rügen pour la peau étaient déjà connus des Romains et les stations thermales de l’île proposent toujours des traitements contre les affections dermatologiques », précise Frédéric Pillias, le fondateur de Cosmetys. L’univers des produits cosmétologiques lui est familier. Il a travaillé pendant plus de 30 ans dans ce secteur et pour l’industrie pharmaceutique avec des responsabilités commerciales de directeur de réseau. Il a notamment œuvré pendant 11 ans pour la marque tourangelle Lytess, spécialisée dans les sous-vêtements amincissants à base de produits microencapsulés dans le textile.

Microencapsulation à base d’argile

« J’ai toujours eu envie de créer ma propre marque de cosmétiques en utilisant les composants les plus naturels possibles, explique Frédéric Pillias. Je recherchais un actif original et mes recherches m’ont conduit à m’intéresser à la craie de Rügen dont les vertus étaient assez peu exploitées jusque-là. »

Pour concocter ses préparations, Frédéric Pillias s’est adjoint les services de Yacine Hoffmann, formulateur spécialisé en cosmétique. « La craie de Rügen étant constituée à 98% de calcium, j’ai travaillé sur une biotechnologie qui rend possible l’incorporation de ses principes actifs sans utilisation de tensioactifs, explique-t-il. Grâce à une technique de microencapsulation à base d’argile, les principes actifs peuvent se libérer sans altération, et cela, sur une longue durée. »

Une première gamme de spécialités à base de craie de Rügen a vu le jour en septembre 2020. Elle se compose d’un savon dermatologique, d’une crème hydratante et régénérante pour peaux sensibles, et d’un gommage purifiant également pour peaux sensibles.

Les vertus de la minéralothérapie

« Cette première gamme de minéralothérapie est constituée à 99% d’ingrédients d’origine naturelle, ajoute Frédéric Pillias. Ils ont fait l’objet de tests en laboratoire et en application réelle avec de très bons résultats. »

Le fondateur de Cosmetys a donné le nom commercial de Danacare à ses produits. « Dana, comme la déesse celte de la terre, liée à l’eau et à la fertilité, et « care » pour soin en anglais », précise-t-il.

Les produits Danacare sont entièrement élaborés en Centre-Val de Loire, avec la formulation et le design à Tours, la fabrication à Nogent le Rotrou, et la gestion logistique à Montrichard. Ils sont commercialisés principalement en pharmacie et parapharmacie par l’intermédiaire d’un réseau d’une dizaine d’agents commerciaux. « Actuellement, nous sommes présents dans une cinquantaine de villes sur le territoire national et nous avons des contacts intéressants à l’export » indique Frédéric Pillias.

Très confiant dans l’évolution de son activité, il prépare le lancement de trois nouveaux produits dont un sérum, toujours à base du fameux or blanc de la baltique.

Par Bruno Goupille

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn