Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

A Gien, Lotus fait face au rush sur le papier toilette et les mouchoirs

Photo2-Pate a papier

A partir de pâte à papier, l’usine produit elle-même sa matière première.

Face à une augmentation spectaculaire des ventes de papier toilette et de mouchoirs jetables, l’usine Essity de Gien s’organise pour continuer de produire 7 jours sur 7.

Obéissant à un réflexe « viscéral » en temps de crise, les français stockent des rouleaux de papier toilette au point que les rayons des supermarchés sont régulièrement dévalisés. Les ventes en magasin ont bondi de plus de 22 % depuis le début de la crise sanitaire. Pour des raisons plus compréhensibles, il en est de même pour les mouchoirs en papier dans des proportions encore plus importantes avec une hausse de près de 40%.

Dans le Loiret, à Arrabloy près de Gien, l’usine Essity fait face pour continuer à produire chaque jour deux millions de rouleaux de papier toilette et sept millions de mouchoirs en papier vendus sous la marque Lotus. « La production a été organisée pour se concentrer sur les références les plus demandées tout en garantissant les meilleures conditions d’hygiène et de sécurité pour le personnel » indique Marc Specque, le directeur de la communication du groupe Essity. Les postes de travail ont été aménagés de sorte qu’une distance maximale soit établie entre les salariés sur les chaines de production. Dans ce même objectif de distanciation sociale, le service au restaurant d’entreprise a été modifié avec des repas servis dans des barquettes individuelles et des tables espacées pour les moments de restauration tout au long de la journée. Car l’usine de Gien tourne 24h sur 24 h et 7 jours sur 7, faisant travailler au total 500 personnes.

150 camions par jour

« Il n’y a pas de défaillance de personnel à l’heure actuelle », constatait Marc Specque à la mi-mars. « Les collaborateurs ont pris conscience de l’importance des enjeux de leur production pour la santé publique, estime-t-il. De la même manière les approvisionnements en matière première sont assurés normalement de même que les expéditions ». Chaque jour, c’est une noria de 150 camions qui transitent par le site d’Arrabloy.

« Pour certaines fournitures qui ne pouvaient plus être assurées par nos prestataires habituelles en raison de leurs propres contraintes, comme certains aliments, le café ou des produits de nettoyage, il a été fait appel à la solidarité locale et régionale pour la continuité de service ».

Pour le groupe Essity, le phénomène de surconsommation de papier toilette, essuie-tout et mouchoirs en papier provoqué par la crise sanitaire s’avère totalement atypique. « On assiste, en quelque sorte, à un transfert du stock chez le consommateur mais il n’y a pas de risque de pénurie car il existe des réserves aussi bien de notre côté que chez les distributeurs, et la capacité de production de nos six usines en France est intacte ».

Le papier toilette Lotus, produit à Gien, représente une part de marché nationale de plus de 30%, tandis que celle des mouchoirs s’élève à 17,5%.

L’usine d’Arrabloy, près de Gien, produit chaque 2 millions de rouleaux de papier toilette et 7 millions de mouchoirs jetables.

FOCUS  : Le géant suédois Essity bien implanté à Arrabloy

L’usine de fabrication de papier toilette et mouchoirs en papier est l’un des principaux sites français du groupe suédois Essity, géant mondial des produits d’hygiène.

Le site industriel d’Arrabloy porte les couleurs d’Essity depuis 2012. Auparavant, l’usine spécialisée dans les produits papetiers d’hygiène avait appartenu à des propriétaires successifs, depuis Beghin Say à l’origine en 1981, jusqu’à Kock Industries en 2005. Le groupe suédois Essity a réalisé d’importants investissements pour en faire l’un de ses principaux sites de production en France où il dispose de cinq autres unités.

En 2018, une nouvelle ligne de production a été ouverte pour la fabrication de rouleaux de papier toilette sans tube. Un investissement de 20 M€ qui a été complété par l’extension des quais d’expédition pour 5 M€.

Une production incessante

Avec ses huit lignes de fabrication, six pour le papier toilette et deux pour les mouchoirs jetables, l’usine de Gien produit chaque jour 7 millions de pochettes de mouchoirs et 2 millions de rouleaux de papier toilette. Cette production colossale ne connait pas d’arrêt, à l’exception de deux ou trois jours par an, car les chaines tournent jour et nuit, sept jours sur sept. Avec le recrutement de 25 nouveaux collaborateurs pour la nouvelle ligne de production, l’effectif a été porté à 500 personnes.

Le papier toilette et les mouchoirs produits à Gien sont commercialisés sous la marque Lotus, et les rouleaux d’essuie-tout sous la marque Okay. Implanté dans 150 pays, le groupe suédois Essity fait travailler 47 000 personnes dans le monde et a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 12,2 Md€. La France représente son quatrième marché, derrière les États-Unis, l’Allemagne et la Chine.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn