50 hectares à disposition : qui dit mieux ?

Vendredi 17 décembre a eu lieu l’inauguration de la deuxième tranche de la zone d’activités Sublaines – Bois Gaulpied. Entretien avec Vincent Louault, président de Autour de Chenonceaux, la Communauté de communes Bléré-Val de Cher.

« À Sublaines – Bois Gaulpied », on ne vend pas du terrain à bâtir, ici on vend des projets », lâche d’emblée Vincent Louault. « On tient à savoir quel va être l’aspect des entreprises qui vont venir s’installer et quels sont leurs projets afin qu’on puisse les construire, les aider, y collaborer. » Lui et la Communauté de communes Bléré-Val de Cher ont commencé à penser cette zone d’activités en 2006. La première tranche a été construite en 2012 et a tout de suite trouvé preneurs pour les terrains. Six entreprises, parmi lesquelles Ambi Pack (société de production et d’emballage), s’y sont installées.

« Assez rapidement, commente Vincent Louault, il y a eu une volonté d’agrandir le site, dès que la première tranche a été terminée en fait. » Le projet d’extension a été déposé en 2015. Et en 2019, les travaux ont commencé. « Les travaux ont duré neuf mois, ça a été rapide. Aujourd’hui, on a donc une cinquantaine d’hectares, cessibles, avec quatre grands îlots disponibles à la demande pour s’adapter aux projets des entreprises », se félicite le président de la Communauté de communes. Pas de doute, pour ses collègues et pour lui, il est maintenant temps de couper le ruban !

À proximité des grands pôles économiques

Située en bordure de l’A86, à mi-chemin entre Amboise, Loches et Beauval, la zone d’activités Sublaines – Bois Gaulpied peut se targuer de se trouver au carrefour du « Triangle d’Or ». Et pas seulement. Sa proximité avec les grands pôles économiques (25 minutes de Tours en voiture ; 1h30 de Paris) lui permet de bénéficier d’un tissu économique attractif. « L’enjeu, pour une entreprise, c’est de trouver des employés quand elle s’installe et de faire venir les gens de Tours. Aller travailler à la campagne, ce n’est pas habituel. Mais parce qu’on est idéalement situé, au bord de l’autoroute, et avec la gare de Bléré qui a une quarantaine d’arrêts par jour, il est tout aussi facile de venir travailler chez nous que d’aller à l’autre bout de Tours », affirme Vincent Louault. Pour accompagner les entreprises dans leurs projets et faciliter la vie de leurs salariés, le président de la Communauté de communes veut bien tout envisager. « Si beaucoup d’employés tourangeaux viennent sur la zone, on peut très bien imaginer et mettre en place un système de bus », déclare-t-il.

« La volonté des élus était vraiment d’avoir une zone la plus qualitative possible »

Desservie par la fibre optique, construite avec un effort tout particulier sur les questions environnementales et réfléchie pour que les salariés puissent y ranger aisément leurs vélos, la zone d’activités Sublaines – Bois Gaulpied met toutes les chances de son côté pour être un lieu où il fait bon travailler. Dans cette optique, un espace de coworking est en cours de construction dans la zone de Bléré. « On voit bien que les gens changent leurs façons de travailler, les entreprises ont besoin de faire des séminaires et ne sont pas forcément équipées pour ça », commente Vincent Louault. Mais pour l’heure, place à la commercialisation de cette deuxième tranche ! « Notre ambition, désormais, c’est de trouver des entreprises qui peuvent s’inscrire dans notre projet de territoire : un territoire attractif, avec une économie durable, innovante et créatrice d’emplois », conclut le président de la Communauté de communes.

Par Johann Gauthier

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn