« 100 chances 100 emplois », la CCI 41 renouvelle son engagement.

100 chances CCI blois crédit CCI 41
 Les jeunes, leurs parrains et marraines, issues des entreprises blaisoises, ainsi que l’équipe pédagogique de 100 chances 100 emplois – Photo ©CCI 41

Au mois de décembre, la Mission Locale de Blois et la CCI de Loir-et-Cher ont renouvelé leur partenariat dans le dispositif « 100 chances 100 emplois ». Une implication bienvenue de la maison des entreprises pour un dispositif qui fait depuis seize ans la preuve de son efficacité pour l’insertion des jeunes.

Outre d’un diplôme et de beaucoup de volonté, de quoi un jeune a-t-il besoin pour intégrer une entreprise ? De confiance en soi et d’un réseau. En 2004, le patron de Schneider Electric développe avec Jean-Louis Borloo, alors ministre des Affaires sociales, l’idée d’un parrainage et d’un accompagnement personnel pour les jeunes de QPV, les quartiers prioritaires. Aujourd’hui, le concept s’adresse à tous les jeunes de 18 à 33 ans, éloignés des réseaux classiques, d’où qu’ils viennent. Blois intègre le réseau en 2014. La Mission Locale reçoit les candidats à l’intégration. Ils sont le plus souvent en formation, en alternance ou même diplômés, et veulent intégrer le monde de l’entreprise. Mais le manque de confiance en soi freine leur élan. La Mission Locale s’adresse alors à son réseau d’entreprises partenaires. Ensemble, ils valorisent les candidatures, trouvent des parrains bénévoles en entreprises, rédigent des CV, font des vidéo-présentations travaillent la présentation à l’oral et préparent les jeunes aux entretiens d’embauche.

Blois dans le Top 3

Par cette convention, la CCI met à la disposition de l’association, des salles assez grandes pour accueillir les temps de formation. Yvan Sommet, son président, se réjouit de cet accord : « On avait l’impression d’avoir tout inventé, dit-il, et pourtant, l’accompagnement et le parrainage au quotidien sont essentiels ». Le président de la mission locale du Blaisois ajoute quant à lui : « C’est aussi la force de communication du réseau CCI que vous déployez pour ces jeunes. La première des entreprises, c’est vous ».

Pour « 100 chances 100 emplois », c’est Clément Charté, DRH au sein du groupe 3F, et Ulrich Thomir, délégué général du MEDEF Loir-et-Cher qui prennent la relève en ce début d’année 2021. « Le mérite de ce dispositif est d’être au service des jeunes, disent-ils, et d’une cause commune ».

Depuis six ans, plus de 70 entreprises ont été ou sont encore impliquées. Leroy Merlin, Le Château de la Rozelle, Kéolis ont intégré le réseau en 2019 et Groupama en 2020. Ensemble, c’est plus de 150 simulations qui ont été menées, plus de 40 parrains pour 30 jeunes, et désormais, des visio conférences régulières et des réseaux sociaux plus actifs que jamais.

L’objectif est d’avoir 70 territoires couverts dans l’hexagone. Blois est de ceux-là et se félicite d’être dans le top 3 des bassins les plus dynamiques. Actuellement, trente jeunes sont accueillis chaque année. « La transformation est souvent bluffante quand ils sont passés entre les mains de leurs parrains » reconnaît un représentant de la mission locale.

Tout continue

Même la crise sanitaire n’aura pas fait fléchir l’enthousiasme des acteurs. Toujours la même présence, s’il le faut en visio, mais aussi en présentiel dans les grandes salles de la CCI.

Prochaines intégrations de modules d’entrée « Sas » pour les jeunes : du 12 au 23 mars, du 25 juin au 6 juillet, 24 sept 5 octobre, et du 26 novembre au 7 décembre

www.100chances-100emplois.org

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn