Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

L’insertion professionnelle, ça fonctionne !

Les membres du CA du GEIQ 41 accompagnés des chefs d’entreprise adhérents lors de la soirée anniversaire des 10 ans.

 

Depuis dix ans, le GEIQ 41 favorise l’insertion des personnes éloignées du marché du travail grâce à l’alternance. Cette association a profité de sa soirée anniversaire, le jeudi 13 octobre au Carroir à La-Chaussée-Saint-Victor, pour présenter le bilan de « 10 ans de recrutement autrement ».

GEIQ, quatre lettres pour un dispositif incontournable dans le secteur de l’emploi en Loir-et-Cher. Ce Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification, créé il y a 10 ans à Blois, est devenu un tiers nécessaire entre l’entreprise et le futur salarié. Sa mission est double : impliquer les entreprises et les soutenir pour qu’elles s’engagent en faveur de l’emploi durable, et insérer socialement et professionnellement des personnes éloignées de l’emploi. L’objectif commun est de permettre une formation qualifiante comme voie d’insertion vers l’emploi stable.

 

Le double tutorat

La présidente Alexandra Nouvellon a confirmé lors de la soirée anniversaire le succès et le savoir-faire du GEIQ. 25 entreprises du département adhérent actuellement à l’association. Créé au départ pour combler la pénurie de main d’œuvre dans le tertiaire (conseiller relation, assistant administratif…), le GEIQ 41 couvre aujourd’hui tous les secteurs (BTP, Coiffure…). Concrètement, le GEIQ sélectionne, recrute et met à disposition de ses adhérents des salariés en contrat d’alternance ou d’insertion. Isabelle Beaudoux, directrice du GEIQ 41, précise : « nous organisons les parcours de formation pour les salariés et nous leur faisons bénéficier d’un double tutorat (l’entreprise et le GEIQ), et d’un accompagnement socio-professionnel. Ce rôle de médiateur entre l’entreprise et le salarié sécurise tout le monde. »

Les chiffres témoignent : 215 personnes embauchées par le GEIQ 41 depuis sa création en 2012 par Isabelle Soirat, fondatrice du groupement en Loir-et-Cher et aujourd’hui vice-présidente d’Agglopolys. Le clip projeté lors de la soirée anniversaire indique que ce dispositif peut convenir à toute personne de 16 à 66 ans. Quatorze salariés ont suivi les modules d’insertion en 2021. Il y a seize contrats en cours, avec 360 heures de formation par semaine en moyenne, ce qui se conclut, tout de même, par 82 % de réussite à l’examen et 93 % de sorties vers l’emploi.

 

200 GEIQ en France

Le secrétaire général de la Fédération française des GEIQ, Francis Levy, a dévoilé pendant cet anniversaire les clefs du fonctionnement du système GEIQ en France. Elles sont au nombre de six : le pilotage par les entreprises adhérentes, l’insertion et la qualification durables, l’existence du contrat de travail qui structure l’alternance entre l’entreprise et la formation, l’accompagnement, et l’ancrage territorial avec des partenaires locaux. Ce système si spécifique connaît un beau succès. Des associations spécialisées dans de nouveaux secteurs comme le numérique, le sport et l’animation viennent d’être créées.

 

geiq41.fr

Sophie Manuel

Facebook
Twitter
Envoyer à un ami
LinkedIn