Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Les aventuriers de la création-reprise d’entreprise à l’honneur

Aventuriers-Epreuve-ski

Une dernière épreuve ludique, le ski sur gazon en équipe, attendait les lauréats avant la remise des prix.

[Publi-information]

Le Réseau Entreprendre Loir et Berry a décerné des prix à 25 créateurs et repreneurs d’entreprise du Loiret, du Cher et d’Eure-et-Loir, que l’association accompagne dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

Il régnait une ambiance façon « Koh Lanta » au Domaine de la Fontaine, à Olivet (Loiret) le 15 septembre dernier. Dégustation et reconnaissance d’aliments à l’aveugle, épreuve de vitesse et d’agilité « n’en perdez pas une goutte », « reconnaissance des 16 paires » et « ski sur gazon en équipe » figuraient au programme des aventuriers de la création-reprise d’entreprise, en guise de joyeuses épreuves finales. Le Réseau Entreprendre Loir et Berry, présent dans le Loiret, le Cher et l’Eure-et-Loir, animait ainsi sa soirée de remise de prix aux créateurs et repreneurs d’entreprise que les adhérents de l’association soutiennent tout au long de l’année.

Faute d’avoir pu être réunis l’an dernier, les 14 lauréats de 2020 se sont joints aux 11 récipiendaires de ce premier semestre 2021 pour une soirée de retrouvailles en présence de 150 invités. Parmi eux figuraient, bien entendu, les chefs d’entreprise membres du réseau qui donnent bénévolement de leur temps pour conseiller et guider ces nouveaux chefs d’entreprise pendant deux ans. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à venir solliciter l’aide technique et financière du Réseau Entreprendre Loir et Berry. « Le nombre de lauréats de 2021 devrait doubler par rapport à l’année précédente », annonçait Vincent Py, le Président de l’association.

Les candidats au soutien de Réseau Entreprendre Loir et Berry doivent répondre à des critères précis, dont la création de 5 emplois minimum, et présenter leur projet auprès de la Directrice avant de rencontrer en individuel trois chefs d’entreprise et passer devant un comité d’engagement composé de 5 à 10 autres entrepreneurs dont la décision doit être unanime. Autant dire que les jeux façon « Koh Lanta » n’étaient pour eux, et pour les spectateurs, qu’une réjouissante partie de plaisir !

 

 

Dirigeant de quatre entreprises du secteur de la métallurgie, Vincent Py préside le réseau Entreprendre Loir et Berry depuis janvier 2020.

Vincent Py : « Notre accompagnement est un gage de crédibilité »

Pour quelles raisons le Réseau Entreprendre de la région Centre-Val de Loire comprend-il désormais deux entités ?

La décision a été prise au début de l’année 2020 de créer deux structures afin d’assurer une meilleure proximité géographique et relationnelle des territoires. Le Réseau Entreprendre Loir et Berry, que je préside, est présent dans le Loiret, le Cher et l’Eure-et-Loir. Les trois autres départements, le Loir-et-Cher, l’Indre-et-Loire et l’Indre, forment le Réseau Entreprendre Loire Vallée.

Comment est structuré le Réseau Entreprendre Loir et Berry ?

Nous disposons de trois permanents sur les trois départements et nous comptons 85 adhérents. Ces derniers dirigent 130 entreprises et emploient 3 500 salariés. Ils interviennent de façon totalement bénévole en consacrant du temps à l’accompagnement des créateurs et repreneurs d’entreprise qui nous sollicitent.

Qu’est-ce qui caractérise le Réseau Entreprendre par rapport à d’autres organisations d’aide à la création/reprise d’entreprise ?

Notre grande différence réside dans le fait que tous nos adhérents sont des entrepreneurs en activité. Ils sont en prise au quotidien avec les exigences du métier de dirigeant et ne peuvent que mieux conseiller et guider les candidats.

L’autre particularité tient au fait que les porteurs de projets que nous accompagnons doivent s’engager à créer au moins cinq emplois dans les trois premières années de leur activité. C’est le vœu exprimé par le fondateur du mouvement en 1986, André Mulliez : « pour créer des emplois, créons des employeurs ».

En quoi consiste l’aide financière que vous apportez aux candidats à la création d’entreprise ?

Il s’agit de prêts d’honneur qui peuvent aller de 15 à 90 000 euros. Sans intérêts, ils sont remboursables sur cinq ans pour les créations, et quatre ans pour les reprises. Ces fonds de prêts sont alimentés par nos partenaires bancaires et peuvent ainsi donner un accès privilégié aux financements complémentaires. L’accompagnement par le Réseau Entreprendre est un gage de crédibilité renforcée aux yeux des acteurs économiques.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn