Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Le visa anglais professionnel

DSC01859

Le Greta forme dans divers secteurs et dans toute la région. À l’antenne de Romorantin installée entre les deux lycées, l’une des formations qui suscitent le plus d’intérêt et le plus de perspectives est le « visa anglais pro » financé par la Région Centre-Val de Loire.

 Une langue pour des perspectives

« Des sociétés exigent au moins des bases en anglais pour la polyvalence. On voit beaucoup d’offres où l’anglais est exigé » (avec le vocabulaire technique, pour la clientèle) avec les entreprises ouvertes vers l’international. « Beaucoup de gens veulent rentrer sur des formations et ne sont pas retenus parce qu’ils ne connaissent pas l’anglais. On a aussi des personnes qui font des VAE et pour certains diplômes, il y a des normes exigées. Et puis, il y a les personnes qui passent des concours », constate Sandrine Pruede, la coordinatrice pédagogique. « C’est aussi un bon réseau pour l’emploi » grâce aux échanges entre apprenants. Cette formation « est souvent un déclencheur pour trouver un nouvel emploi ».

« Suite à des problèmes de santé, je me suis tournée vers un bilan professionnel. Dans les deux formations que je vise (technicienne en méthodes de logistique et agent d’accueil), il faut savoir parler anglais », témoigne une participante qui pourra ainsi être reclassée au sein de son entreprise. Une autre vient de perdre son emploi dans l’événementiel et s’oriente vers le commerce et l’administratif. « J’ai fait de l’anglais il y a plus de 12 ans » et une réactualisation de ses connaissances lui semble nécessaire.

Une formation adaptée

Le Greta est le seul organisme de formation a proposé le « visa langue » et à être centre d’examen pour le TOEIC à Romorantin.

À chaque session, cette formation réunit 12 demandeurs d’emploi et personnes bénéficiant d’une dérogation sous conditions, ayant trouvé l’information lors des forums, sur Internet… ou étant orientés par Pôle Emploi, la Mission locale, Cap emploi, les maisons de l’emploi, les cellules de reclassement… Les visas ne modifient pas les droits au chômage.

Lors de l’information collective, chacun exprime ses attentes et passe un test qui détermine les groupes de niveaux et permet au formateur d’adapter les thématiques aux profils.

La formation dure un mois soit 50 heures pour « comprendre et se faire comprendre » sans pour autant devenir bilingue. À raison de trois séances par semaine (2 en présentiel et 1 à distance), « l’idée, c’est de rendre autonome et d’obliger à travailler l’anglais » avec un formateur, en centre de ressources et sur une plateforme en ligne.

Les personnes intéressées « privilégient l’emploi à la formation », ce qui peut freiner leur engagement. Néanmoins, le Greta constate plus de personnes intéressées qu’il n’en forme (et a une liste d’attente).

« Apprendre une langue fait peur et l’oral encore plus, mais l’investissement donne le plaisir et la réussite », assure la coordinatrice.

 par Laëtitia PIQUET

Greta Val de Loire

Site du lycée Claude-de-France – 9, avenue de Paris 41200 Romorantin

Tél. : 02 54 88 80 20 – www.greta-vdl.fr

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn