Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Le département du Loiret bâtisseur d’insertion

Créé à l’initiative de l’Alpej, l’atelier d’insertion Planète’R collecte, répare et revend du matériel recyclé.
Créé à l’initiative de l’Alpej, l’atelier d’insertion Planète’R collecte, répare et revend du matériel recyclé.

 

Le Conseil départemental du Loiret soutient deux nouveaux chantiers d’insertion au profit des bénéficiaires du RSA. Une trentaine de chantiers sont accompagnés avec l’objectif de favoriser le retour à l’emploi de plus de 270 personnes.

 

« Ce n’est pas un enjeu financier, mais un enjeu social ! » affirme très clairement Pauline Martin, la première vice-présidente du Conseil départemental du Loiret. « Avec plus de dix millions d’euros de versement du RSA (Revenu de Solidarité Active) par an, notre objectif n’est pas de faire des économies en favorisant le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA, insiste-t-elle. La démarche est d’accompagner ces personnes qui ont perdu confiance en elle et de leur redonner envie de s’engager dans la vie active alors même que le marché de l’emploi reste très porteur. »

Dans son combat social, le Conseil départemental déploie un ensemble de mesures dont le dispositif d’accompagnement personnalisé « Trois mois pour un job » (voir L’Epicentre de septembre-octobre 2022) et des actions relevant de l’insertion par l’activité économique. À ce titre figurent les ateliers chantiers d’insertion (ACI) dont deux nouvelles structures viennent d’ouvrir dans le Loiret portant leur nombre à près d’une trentaine dans le département.

« La démarche est d’accompagner ces personnes qui ont perdu confiance en elle et de leur redonner envie de s’engager dans la vie active »
Pauline Martin
Première vice-présidente du Conseil départemental du Loiret

 

Bati’Toi construit

À l’initiative de l’association des Compagnons Bâtisseurs, l’atelier chantier d’insertion « Bati’Toi » a ouvert début novembre à Orléans. Il s’agit de la première structure de ce type pour le secteur du bâtiment dans le Loiret. Bati’Toi a créé huit postes d’ouvriers polyvalents du bâtiment en contrat à durée déterminée d’insertion, dont quatre postes pour des bénéficiaires du RSA. L’objectif est d’atteindre douze postes d’ici 2024 et d’ouvrir une autre antenne dans le Loiret.

Le Conseil départemental a soutenu financièrement et techniquement le montage du projet en prenant en charge une partie des frais d’études, l’achat de matériel professionnel et l’accompagnement des salariés, pour un total de plus de 32 000 €.

 

Planète’R recycle 

Collecter, remettre en état et revendre les objets ainsi recyclés, telle est l’activité du nouvel atelier chantier d’insertion Planète’R ouvert début novembre à Châlette-sur-Loing à l’initiative de l’ALPEJ, avec le soutien du Département du Loiret et de l’Etat.

Quatre postes d’agent polyvalent de ressourcerie en contrat à durée déterminée d’insertion, dont deux postes pour des bénéficiaires du RSA, ont été créés avec pour ambition d’atteindre dix postes en 2024. L’aide du département pour cette création d’activité représente 28 400 €.

Au total, le Loiret consacre près de 3 millions d’euros par an au financement d’une trentaine de structures d’insertion par l’activité économique.

Le chantier d’insertion Bati’Toi a été inauguré par Pauline Martin (deuxième à gauche), première vice-présidente du Conseil départemental du Loiret.
Le chantier d’insertion Bati’Toi a été inauguré par Pauline Martin (deuxième à gauche), première vice-présidente du Conseil départemental du Loiret.
Facebook
Twitter
Envoyer à un ami
LinkedIn