Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

Le cornichon français, une opportunité loir-et-chérienne

CA41-Cornichons

La reconnaissance lors de la « Grande Exposition du Fabriqué en France » des 18 et 19 janvier 2020 à l’Elysée. © photo : jardin d’orante.

Jusque dans les années 1980, le Loir-et-Cher était un gros département producteur de cornichons. Cependant, malgré le savoir-faire des agriculteurs, cette culture a été délocalisée, notamment en Inde et au Sri Lanka où les coûts de production sont moindres et les récoltes peuvent être réalisées trois fois par an. Mais depuis cinq ans, la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher travaille à la réintroduction du cornichon sur le territoire régional, à la demande et avec l’appui de l’industriel Reitzel qui possède une usine de conditionnement à Bourré depuis vingt ans. Cette opportunité est née d’une rencontre entre les conseillers de la Chambre d’agriculture et le directeur de l’usine. Puis, il a fallu trouver des producteurs prêts à se lancer dans cette culture. Gilles Leroux, agriculteur en GAEC à Veuzain-sur-Loire avec son frère, en fait partie depuis trois ans. « J’ai eu connaissance de cette filière par l’intermédiaire de notre conseiller de la Chambre d’agriculture qui suit notre production d’asperges vertes », raconte-t-il avant d’ajouter : « Dans l’optique de diversifier notre assolement, d’introduire des cultures rémunératrices sur l’exploitation et de proposer aux saisonniers qui récoltaient les asperges de poursuivre leur contrat sur les deux mois d’été qui suivaient cette récolte, le cornichon m’a paru un choix judicieux ». D’autant plus que le partenariat avec Reitzel est assez positif en terme de rémunération de la production, de mise en place d’un suivi avec les services de la Chambre d’agriculture et par le fait que le groupe s’engage à lui acheter la totalité de la production, petits et gros cornichons. En 2019, ce sont 12 exploitations qui ont produit les 800 000 bocaux commercialisés sous les marques Jardin d’Orante et Bravo Hugo.

Le Loir-et-Cher offre des opportunités aux agriculteurs

Après Neung-sur-Beuvron et Droué, le 3e Forum des opportunités, organisé par la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher se déroulera à la Maison de l’agriculture de Blois, le 23 mars (de 10h à 16h30). Un temps de rencontre entre entreprises et agriculteurs.

Pour la troisième année, la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher organise son « Forum des opportunités ». Cet évènement vise à apporter aux agriculteurs, porteurs de projets ou étudiants en formations agricoles, des éléments techniques et économiques pour développer leurs activités ou en déployer de nouvelles. « Ces dernières années, aléas climatiques et évolution des demandes sociétales, amènent les agriculteurs à revoir leur système. Les exploitants se posent des questions sur le développement et l’adaptation de leurs fermes et c’est notre rôle d’accompagner leurs réflexions », explique Arnaud Bessé, président de la Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher avant d’ajouter : « C’est pour cela que nous avons organisé ce nouveau Forum des opportunités, pour la durabilité, la bonne santé économique et le développement de projets créateurs de valeurs pour les exploitations ». Cette journée s’adresse donc aux agriculteurs et porteurs de projets en recherche de diversification, en réflexion autour de leur système de production, ou encore sans besoin particulier, mais curieux de savoir ce qui peut être proposé pour ouvrir leur horizon. En effet, le département est un territoire riche de diverses productions et cultures, pour toutes les envies et tous les profils d’exploitants. Du végétal à l’animal, de la production à la commercialisation, du marché de niche au marché à fortes demandes, les débouchés sont variés tout comme les investissements qui y sont associés. Ce « Forum des opportunités » est donc l’occasion de trouver les bons interlocuteurs pour affiner sa réflexion et son projet. Pour favoriser les échanges, des ateliers animés par des experts seront proposés sur des filières précises (fruits rouges, stratégies d’entreprise, production d’énergies, fabrique d’aliments à la ferme, asperges vertes…), des mini-conférences auront lieu pour présenter les marchés qui peuvent s’ouvrir aux exploitations (agritourisme, retour de l’élevage sur les exploitations céréalières, restauration hors domicile, éco-matériaux, etc.), et des rencontres d’affaires se dérouleront toute la journée afin que les agriculteurs rencontrent et échangent avec des entreprises pouvant appuyer leurs projets. Les services de la Chambre d’agriculture en charge de l’accompagnement des entreprises seront présents pour apporter des informations concernant la stratégie d’entreprise, l’installation en général, ou encore l’installation et la conversion à l’agriculture biologique. Le programme complet est disponible sur le site loir-et-cher.chambres-agriculture.fr et sera mis à jour régulièrement. Le midi, un service de restauration payante sur place sera proposé.

Plus d’informations : accueil@loir-et-cher.chambagri.fr ou 02 54 55 20 00. Chambre d’agriculture de Loir-et-Cher – 11, 13, 15 rue Louis Joseph Philippe, 41018 BLOIS Cedex

Par Chloé Cartier-Santino

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn