Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

La véloroute Scandibérique passe par le Loiret

Scandiberique

Les cyclotouristes empruntant « la route des pèlerins » constituent une importante opportunité touristique pour le Loiret.

Reliant la Norvège à l’Espagne, la véloroute Scandibérique traverse le Loiret du nord au sud en suivant les canaux du Loing et de Briare. Le département a réalisé d’importants investissements pour accueillir les cyclotouristes venus du froid.

Scandibérique, quel drôle de nom pour une piste cyclable ! Un nom formé par l’association de Scandinave et d’Ibérique pour signifier les points de départ et d’arrivée de cette « véloroute » qui relie Trondheim en Norvège à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. Scandibérique est le nom français de l’EuroVélo 3, surnommée « la route des pèlerins », longue de 5 122 km exactement. Elle traverse sept pays dont la France sur plus de 1 700 km ce qui en fait le plus long itinéraire cyclable national.

Dans son parcours hexagonal, la Scandibérique a la bonne idée de passer par le Loiret en longeant les canaux du Loing et de Briare, à l’est du département. Une belle opportunité d’accueillir les cyclotouristes venus du froid, ou d’ailleurs, pour les sites touristiques et les commerces du Loiret. Le Conseil Départemental ne s’y est pas trompé, qui a réalisé d’importants investissements pour faciliter le passage et le séjour des touristes sur deux roues.

6,5 M€ d’investissement en 4 ans

Depuis 2017, ce sont plus de 6,5 M€ qui ont été consacrés par le département du Loiret, avec le soutien financier de la région Centre-Val de Loire et de l’Union Européenne, à l’aménagement du circuit en quatre tranches de travaux. La première section, entre le pont de Dordives et l’écluse de la Vallée au nord de l’agglomération montargoise, a été inaugurée en juillet 2017. La deuxième section, située entre Conflans-sur-Loing et Montbouy, est opérationnelle depuis juin 2019. La troisième section, entre Montbouy et Dammarie-sur-Loing, a été inaugurée le 6 juillet 2019. Enfin, la dernière section, entre Ouzouer-sur-Trézée et Briare, s’est achevée au début de l’année 2020. L’ensemble de l’itinéraire emprunte le domaine géré par Voies Navigables de France (VNF), avec qui le Département travaille main dans la main.

Tout roule donc pour recevoir cette clientèle avide de grand air et de petits sentiers longeant les canaux. Le conseil départemental entend bien en profiter pour valoriser une offre touristique très généreuse avec les espaces naturels de la Sablière de Cercanceaux près de Dordives, les balades au bord des étangs de Cepoy de la Gazonne à Ouzouer-sur-Trézée, ou le lac de Closiers à Montargis, sans oublier les innombrables lieux de visite comme la cité médiévale et la Maison des Métiers d’Art de Ferrières-en-Gâtinais, et pourquoi pas la Maison de la Suède, à Cepoy, qui intéressera nécessairement les scandinaves. Les activités et lieux de baignade ne manquent pas tout au long du parcours Loirétain, pas plus que les curiosités patrimoniales liées aux canaux comme le site des sept écluses, à Rogny-les-Sept-Ecluses, sans oublier l’incontournable pont-canal de Briare.

Aménagements véloroutiers sur le canal d’Orléans

Véritable atout touristique pour le département, la Scandibérique s’intègre aussi dans le projet « le Loiret au fil de l’eau » qui prévoit un renforcement des jonctions entre les véloroutes autour d’un triangle Dordives, Briare et Orléans. De quoi permettre d’inclure dans cette offre le canal orléanais, appartenant désormais au département du Loiret et dont les travaux d’aménagements véloroutiers débuteront courant 2022.

D’autres projets vont enrichir le potentiel touristique le long de la Scandibérique avec la transformation de deux maisons éclusières en hébergement pour cyclotouristes sur la commune de Nargis, et la requalification du port Saint-Roch de Montargis avec création d’une marina, d’espaces urbains et de commerces. Un projet de 10 M€ auquel le département du Loiret contribuera pour moitié, sans pour autant faire à moitié les choses pour l’attrait touristique.

Par Bruno Goupille

La Scandibérique suit le parcours des canaux du Loing et de Briare sur 70 km.

Tracé de la Scandibérique

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn